En ce moment
 
 

99% des matériaux d'un vieux GSM peuvent être recyclés: pourquoi des milliers d'appareils dorment dans nos tiroirs?

3,2 millions: c’est le nombre impressionnant de GSM qui dorment dans les tiroirs des belges. 8% des appareils seulement sont recyclés. Le potentiel est pourtant énorme. Les matériaux qui les composent peuvent être réutilisés à 99%. Qu’est-ce qui nous empêche de nous débarrasser de ces objets ? C’est d’abord une question de valeur sentimentale.

Un enterrement inédit dans la chapelle des Brigittines. Les vieux GSM font leurs adieux. Ils recèlent encore des souvenirs, mais il est temps de s’en séparer. Sandrine Corman est venue donner l’exemple. Aujourd’hui, à peine 8% de nos GSM sont recyclés.

"Le recyclage et hyper important, il y a plein de matériaux précieux dans ces appareils-là. On en a même pas conscience. Donc on s’en sépare avec un petit pincement au cœur, mais on se dit qu’ils auront une deuxième vie très belle."

Les Belges conservent plus de 3 millions de GSM dans leurs tiroirs. L’attachement sentimental reste très fort pour cet objet. Il recèle encore parfois des moments clés de la vie de leur propriétaire, comme des photos ou des sms. "Je le garde parce que j’ai beaucoup de contacts ou d’informations que je ne sais pas toujours récupérer", explique le papa d’une fillette.

"On a jamais pensé à les recycler"

"On est très conservateurs dans la famille je pense, on a jamais pensé à les recycler. On les gardait dans le fond d’une boite, c’était l’occasion de venir les recycler aujourd’hui". Claire est influenceuse, son rôle est de transmettre ce message au plus grand nombre par le biais des réseaux sociaux.

La cérémonie organisée par Recupel rappelle que 99% des matériaux des GSM peuvent être réutilisés. Les familles belges conservent en moyenne trois appareils obsolètes dans leur maison.

"Les données ne seront jamais volées"

"Quand c’est recyclé par Recupel, c’est un circuit régulier, il n’y a pas de soucis pour les gens, les données ne seront jamais volées", rassure Saar Bentein, porte-parole de Récupel.

Le recyclage est aussi un acte pour la nature. 50.000 GSM recyclés, c’est plus de 6.000 tonnes de déchets toxiques en moins.

Vos commentaires