En ce moment
 
 

Des millions de litres de bière périmée déversés dans la Meuse à Liège

 
 

Le géant brassicole Ab Inbev se débarrasse de millions de litres de bière périmée dans la Meuse à Liège après avoir été épurée. Le tout parce que les cafés et restaurants sont fermés.

Cette opération est effectuée à Jupille. Cela permet de donner du travail à 5 à 10 employés et d'éviter de les mettre au chômage. Depuis plusieurs mois, le groupe brassicole va donc à la rencontre de ses clients pour récupérer leurs fûts. La bière est d'abord envoyée dans une station d'épuration afin d'être purifiée.

"Jupille produit entre 400 et 500.000 litres par jour de fûts en temps normal. Ici, on en est à 40% de production de moins avec le covid-19. On détruit tout ce qui arrive à plus de six mois de production, donc c'est une petite partie qui se détruit au fur et à mesure de la date de péremption", raconte Pierre-Charles Aubriot, responsable de la production de bouteilles chez AB Inbev. 

La brasserie affirme respecter les normes environnementales en vigueur. Chaque processus serait vérifié par des laboratoires externes et par des contrôleurs environnementaux. "A partir du moment où tous les fûts de Belgique arrivent au même endroit, ce centre devient un centre d'élimination de déchets. Ce qui donne une autre législation à appliquer mais qui passe de toute façon par la station d'épuration qui est aux normes", poursuit d'ailleurs Willy Demeyer. 

D'après les brasseurs, 445 millions de verres de bière n'ont pas été consommés en Belgique l'an dernier en raison de la fermeture de l'Horeca. 




 

Vos commentaires