Seul un enfant sur 4 est correctement attaché dans son siège-auto: voici comment l'installer en toute sécurité (vidéo)

En Wallonie, seul un enfant sur quatre est correctement attaché dans un siège-auto adapté à son poids et à sa taille, d'après une récente étude de l'Institut Vias. Afin d'aider les parents à transporter leurs enfants en toute sécurité, l'Agence wallonne pour la sécurité routière lance mercredi une nouvelle campagne de sensibilisation. Patric Derweduwen, administrateur délégué de l'agence wallonne pour la sécurité routière, s'est exprimé au micro de Bernard Lobet.

Si la moitié des enfants (49%) se retrouvent bel et bien dans un siège conforme à leur poids et à leur taille, ils ne sont qu'un quart à être efficacement attachés, pointe l'étude de l'Institut Vias. Un enfant sur 10 ne porte d'ailleurs pas du tout sa ceinture. Bernard Lobet a rencontré Patric Derweduwen, administrateur délégué de l'agence wallonne pour la sécurité routière.


Il y a un constat très frappant concernant les sièges auto pour enfants dans les voitures...

"Oui, sur base d'une étude de comportement, il a été constaté que seul un enfant sur quatre est correctement attaché dans le siège adapté, ce qui est extrêmement préoccupant", a expliqué Patric Derweduwen administrateur délégué de l'agence wallonne pour la sécurité routière (AWSR) au micro de Bernard Lobet.


Quelle est la cause de cela ?

"Il y a probablement une certaine part d'insouciance. Les parents ne font peut-être pas toujours suffisamment attention (...) la situation est un peu complexe suivant les différents sièges. Maintenant les points sur lesquels il faut être attentif sont toujours les mêmes. Et sur le site tousconcernes.be, nous mettons une brochure qui est téléchargeable avec tous les conseils pour les différents sièges qui sont adaptés aux différents types d'enfants", a-t-il précisé.


Pour la sécurité de l'enfant, c'est indispensable. Quelles sont les conséquences d'un mauvais placement du siège ?

"Bien attacher un enfant "est extrêmement important, car en cas de choc, si l'enfant n'est pas correctement attaché, il sera projeté dans le véhicule. Il faut quand même être conscient que, du fait de la vitesse, le poids de l'enfant est multiplié par un facteur qui est proportionnel au carré de la vitesse. Et donc, quand une voiture circule à 30km/h, un enfant de 15 kg va en peser 120 à peu près. Et donc, lorsqu'il est éjecté de son siège et projeté contre le pare-brise ou un autre obstacle de la voiture, cela peut avoir des conséquences extrêmement dommageables. Et a fortiori, s'il est éjecté du véhicule, les conséquences sont souvent extrêmement importantes", a détaillé Patric Derweduwen.

"Il y a eu également des campagnes qui ont montré que lorsqu'un enfant est éjecté de son siège, il peut heurter des passagers avant avec beaucoup de force et leur occasionner aussi un certain nombre de blessures qui sont très graves. Un des problèmes importants qui nous relevons, c'est que bien souvent les sangles qui attachent l'enfant à son siège ne sont pas suffisamment serrées. Et dans ce cas-là, en cas de choc, l'enfant risque d'être éjecté", a ajouté l'administrateur délégué de l'agence wallonne pour la sécurité routière.

Afin de sensibiliser les adultes à bien installer les plus jeunes, l'AWSR placera des affiches le long des autoroutes et des routes secondaires en Wallonie illustrant l'évolution du dispositif de retenue en fonction de l'enfant. La campagne durera tout le mois de janvier.

La loi prévoit une amende de 174 euros pour les mineurs de moins de 1,35 mètres mal attachés.


Comment bien attacher un enfant dans un siège-auto?

Merydee Cloet, vendeuse dans un magasin spécialisé en équipements pour enfants, nous explique comment bien attacher un enfant dans un siège-auto.

Vos commentaires