En ce moment
 
 

Alexander De Croo: "50 tonnes de cocaïne ont été interceptées en 2018" (vidéo)

Les quantités de cocaïne saisies sur le territoire belge, et en particulier dans le port d'Anvers, ont fortement augmenté ces dernières années. Alexander De Croo, ministre fédéral belge des Finances, s'est exprimé au micro d'Arnaud Gabriel.

Le ministre Alexander De Croo s'est rendu au port d'Anvers et a annoncé les chiffres complets des saisies de drogue en 2018. La saisie de cocaïne a été multipliée par six en cinq ans.

Au total, plus de 50 tonnes de cocaïne ont été saisies dans le port d’Anvers l'année dernière, selon les chiffres du SPF Finances. Il s'agit d'une augmentation de 22% par rapport à 2017. "On a travaillé sur deux axes... Un investissement en effectifs et moyens supérieur. On a doublé le nombre de gens qui travaillent sur le dépistage de la drogue. On a investi plus de 5 millions d'euros dans des nouveaux scanners et ça, clairement, ça porte ses fruits. Mais il y a aussi une coopération accentuée dans le plan du fleuve qui réunit tous les acteurs (le parquet fédéral, la police locale, mais aussi l'administration des douanes et accises) pour travailler ensemble d'une manière beaucoup plus intégrée. Et cela porte ses fruits. 50 tonnes de cocaïne ont été interceptées l'année passée. C'est une valeur de marché de plus de 2 milliards d'euros", a expliqué le Ministre fédéral belge des Finances.

L'"attractivité" du port d'Anvers pour les organisations criminelles qui veulent écouler leur marchandise en Europe réside notamment dans "le caractère accommodant du port concernant le traitement des marchandises et dans les contacts directs qu'entretient Anvers avec les pays producteurs". 

Vos commentaires