En ce moment
 
 

Atteinte d'un cancer, Auriane subit la saturation des hôpitaux: "Si on a tous des gestes barrières, les personnes comme moi pourront se faire opérer"

 
 

La crise sanitaire impose aux hôpitaux des choix difficiles. De plus en plus d'opérations sont annulées ou reportées. Souffrant d'un cancer, Auriane subit cette situation actuellement. Selon elle, son histoire est la preuve qu'il faut tout faire pour freiner l'évolution de l'épidémie.

Auriane est malade depuis 11 ans. Après 2 cancers du sein et une opération en plein confinement le 19 mars dernier. Elle a désormais un cancer de la thyroïde avec métastases. Sa nouvelle opération prévue le 3 novembre est annulée. "Je voudrais quand même souligner la chance que j'ai : d'avoir mes médecins qui m'ont contactée en me disant que je restais une opération urgente pour eux, vu surtout mon passé médicale", déclare cette décoratrice d'intérieur.

Si on arrive tous à avoir des gestes barrières, des personnes comme moi pourront se faire opérer, vivre mais surtout avoir des projets de vie

Elle comprend cette décision, la situation dans les hôpitaux l’impose. Une situation qui laisse parfois bien désemparées les personnes atteintes d’autres maladies : "Toutes ces personnes là ont besoin d'être entourées. On a besoin qu'on nous prenne la main. On a besoin de sentir l'amour, l'amitié. Il y a beaucoup de personnes qui se sentent seules".

Cette mère de famille lance aujourd'hui un appel à tous ceux qui l'écoutent : "On ne nous punis pas en nous demandant de faire un lockdown. Je pense que si on arrive tous à avoir des gestes barrières, des personnes comme moi ou même pires que moi pourront se faire opérer, pourront enfin vivre mais surtout avoir des projets de vie".

Revivre et se remettre doucement dans un contexte où les amis pourront de nouveau rendre visite.

COVID 19 BELGIQUE: où en est l'épidémie ce samedi 31 octobre?

CORONAVIRUS EN BELGIQUE: voici les nouvelles mesures




 

Vos commentaires