En ce moment
 
 

Attentats du 13 novembre: Salah et Abrini condamnés à la perpétuité

Attentats du 13 novembre: Salah et Abrini condamnés à la perpétuité
 
 

Salah Abdeslam a été condamné à la perpétuité incompressible. Mohamed Abrini, lui, est condamné à la perpétuité avec 22 ans de sûreté.

Salah Abdeslam a été condamné mercredi soir par la cour d'assises spéciale de Paris à la réclusion criminelle à perpétuité incompressible pour son rôle dans les attentats du 13 novembre 2015 à Paris qui avaient fait 130 victimes.

Les cinq magistrats professionnels ont suivi les réquisitions du ministère public, qui avait demandé cette sanction rarissime à l'encontre du seul accusé du box jugé comme co-auteur des attaques de Paris et Saint-Denis qui ont "épouvanté et "sidéré" la France.

La perpétuité incompressible, également appelée "perpétuité réelle", rend infime la possibilité pour celui qui y est condamné d'obtenir une libération. Elle n'avait jusque-là été prononcée qu'à quatre reprises. Les avocats de Salah Abdeslam, qui a affirmé à plusieurs reprises au cours des débats avoir "renoncé" à déclencher sa ceinture explosive le soir du 13 novembre 2015, par "humanité", avaient plaidé contre cette "peine de mort lente". La cour a considéré que son gilet explosif était "défectueux", remettant "sérieusement en cause" les déclarations de l'intéressé sur son "renoncement".

Je ne suis pas un assassin

Le Français de 32 ans est resté les bras croisés le regard dur dans le box, pendant toute la durée de la lecture du délibéré, rendu au terme de 148 jours d'audience. "Je ne suis pas un assassin, je ne suis pas un tueur", avait-il soutenu dans ses derniers mots à la cour lundi matin, réitérant ses excuses "sincères" aux victimes. Mohamed Abrini, qui était "prévu" pour faire partie des commandos, mais qui a renoncé à la dernière minute selon la cour, a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité assortie de 22 ans de sûreté.

Osama Krayem et Sofien Ayari tous deux condamnés à 30 ans de prison

Par ailleurs, la Cour d'assises spéciale de Paris a condamné Oussama Krayem et Sofien Ayari à 30 ans de prison avec une période de sûreté des deux tiers. Osama Krayem et Sofien Ayari devaient commettre un attentat à l'aéroport de Schipol le 13 novembre 2015 mais celui-ci n'a pas eu lieu pour des raisons inconnues. Ils se sont cachés en Belgique après les attaques. Krayem devait normalement se faire exploser lors des attentats de Bruxelles et Zaventem, mais il a changé d'avis. Il a finalement été arrêté en Belgique en même temps que Mohamed Abrini. Ayari a, lui, été arrêté quatre jours avant les attentats de Bruxelles, en compagnie de Salah Abdeslam. Il avait participé trois jours plus tôt à une fusillade dans la Driesstraat à Forest, où se cachait Abdeslam, il a déjà été condamné à 20 ans de prison en Belgique. Krayem et Ayari seront également jugés à l'automne devant la cour d'assises de Bruxelles pour les attentats terroristes du 22 mars 2016 à l'aéroport de Zaventem et dans le métro de Bruxelles.


 

Vos commentaires