En ce moment
 

C'est le week-end de la Chandeleur: comment prépare-t-on une VRAIE BONNE crêpe?

C'était la Chandeleur ce vendredi 2 février. Nombre d'entre vous en profiteront pour manger des crêpes ce week-end. Salées ou sucrées, les recettes n'ont cessé d'évoluer. Mais comment se prépare une bonne crêpe ?

Pour obtenir des crêpes moelleuses et croquantes, chaque étape doit être parfaitement exécutée. Notre journaliste Céline Gransard est allée à la rencontre des élèves de l’école hôtelière, qui suivaient attentivement les instructions de leur professeur, monsieur Pannecoucke.

"Il faut laisser le beurre fondre. Et au lieu de le laisser fondre simplement, il faut aller un peu plus loin dans la cuisson pour qu'il dégage une odeur de biscuit et laisse apparaître quelques particules brunes", a confié Augustin, élève en 5e année

"La crêpe est réussie quand elle est bien dorée des deux côtés, qu'elle est bien fine et pas grasse. Donc quand on met ses doigts sur la crêpe, elle doit être sèche", a précisé Daniel Pannecoucke, professeur de pâtisserie à l'école hôtelière provinciale de Namur.

Une fois la recette traditionnelle maîtrisée, laissez-vous tenter par de nouvelles saveurs. La pâte à crêpes se décline au gré de vos envies. "Quand je finis la pâte à crêpes, j'ajoute juste un petit trait de Grand Marnier, un zeste d'orange et elle est juste parfaite, juste prête à cuire", a indiqué Alessio, élève en 6e année.

Et si vous n’êtes pas très habile en cuisine, il vous reste l’option "crêperie". Sucrée ou salée, il y en a pour tous les goûts. "Je la rate souvent. Les recettes qu'on trouve sur Google, ça ne marche pas souvent, donc voilà. On mange dehors, parce que c'est meilleur", a confié une dame.

Que vous les mangiez chez vous ou au restaurant, les crêpes le jour de la chandeleur symbolisent la prospérité et le retour du soleil.

Vos commentaires