En ce moment
 
 

Casse-tête pour les parents qui travaillent: faut-il raccourcir les 2 mois de vacances scolaires?

 
 

Les grandes vacances sont souvent un casse-tête pour les parents. Il faut occuper les enfants pendant 9 semaines... La moitié des travailleurs aimeraient modifier le rythme des congés scolaires, avec des grandes vacances plus courtes.

Entre un stage d'activité et les prochaines vacances en famille, notre journaliste a rencontré Caroline qui garde des enfants. Elle est une aide précieuse pour les familles dont les deux parents travaillent.

Elle intervenait dans le RTLinfo 13H: "Les stages? C'est chouette mais cela coûte cher. On ne peut pas mettre pendant deux mois les enfants dans un stage. Il faut trouver des babysitters mais c'est vrai que cela coûte cher aussi. Il devrait y avoir plus d'infrastructures ou plus de choses mises en place parce que c'est vrai que c'est long pour les parents ", explique-t-elle. 

Près d'un travailleur belge sur deux voudrait réduire ou mieux répartir les vacances scolaires pendant l'été. Le pourcentage grimpe d'autant plus chez les parents qui travaillent.

Marc Hens, directeur des opérations, livrait quelques explications à cette étude dans notre RTLINFO13H: "Ce qu'on entend aussi comme tendance, c'est d'avoir deux semaines de vacances à l'automne, deux semaines de vacances au printemps et deux semaines de vacances au carnaval. Et avoir donc des vacances qui soient un peu plus courtes en été".

Selon l'enquête menée par Partena professionnal, un tiers des personnes interrogées opterait pour des vacances de six semaines au lieu de neuf. Près d'un quart des personnes interrogées voit des avantages à des vacances planifiées à des dates différentes selon les régions. "Le but, c'est essentiellement d'alléger le rythme scolaire des enfants pour que les enfants aient un processus d'apprentissage plus simple, plus aisé et qui ne soit pas alourdi par le rythme scolaire et donc également avoir des plus grandes coupures au 1er et au 2ème trimestre", détaille Marc Hens.

Aucun changement n'est annoncé pour l'année scolaire prochaine. Sur la table des négociations du pacte d'excellence, on parle d'allonger la journée scolaire d'une heure pour allonger les congés d'automne et de printemps sans toucher aux grandes vacances d'été.




 

Vos commentaires