En ce moment
 
 

Ce chiffre surprenant concernant les femmes et l'Église catholique en Belgique

Un Belge sur deux se dit catholique : c'est ce qui ressort du rapport annuel de l'Église. Le nombre de baptêmes et de mariages a diminué en un an. On apprend aussi qu'un prêtre sur deux a plus de 75 ans.

L'Église change. Elle n'est plus le pilier central de la société mais elle reste au cœur de la société. Ainsi, la pratique religieuse n'a pas disparu : chaque année en Belgique, plus de 44.000 baptêmes sont célébrés, soit un enfant sur trois. 

eglise-2
©RTL INFO

Les obsèques sont également encore souvent religieuses : 48.407 en 2018, soit 40% des funérailles. En revanche, peu de mariage (moins de 7.000) sont célébrés à l'église. Cela représente un mariage sur 7. Quant aux communions, le chiffre est en légère baisse : autour de 45.000.

Surprise dans cette église nouvelle : les femmes occupent 55% des postes à responsabilités, et ce ne sont pas toujours des religieuses. 

eglise-3
©RTL INFO

"C'est clairement une volonté de la conférence épiscopale de donner des responsabilités non seulement au niveau national ou interdiocésain, mais aussi au niveau local. On constate que de facto, dans les paroisses et dans beaucoup d'autres responsabilités, ce sont des femmes qui sont responsables. Et donc, disons-le aussi clairement une fois de temps en temps", a expliqué Tommy Scholtes, porte-parole des évêques de Belgique. 

L'enseignement catholique reste florissant, surtout en Flandre : 58% d'élèves en primaire, 71 en secondaire. C'est un peu moins en Fédération Wallonie-Bruxelles avec 41% dans le primaire et 59% dans le secondaire. 

eglise-4
©RTL INFO

En fait, on constate qu'on est passé d'une église de l'obligation sociale à une église du choix. 

"Il y a vraiment un choix d'être chrétien, et pas uniquement d'être poussé par les habitudes, ajoute Tommy Scholtes. Les habitudes sont bonnes en soi, mais il y a aussi aujourd'hui beaucoup plus de personnes qui prennent des engagements et qui sont motivés à participer à la vie de l'Église que ce soit par les célébrations ou par toutes sortes d'autres activités. Y compris dans le domaine de la charité comme on dit, la pauvreté qui est quand même le premier lieu où il faut être présent."

Enfin, notons le succès des visites de cathédrales : plus de 2 millions et 800.000 visiteurs, avec en tête Saint-Bavon à Gand. 

eglise-5
©RTL INFO

Vos commentaires