En ce moment
 
 

Céline, maman d’une jeune handicapée mentale: "Cela prend énormément de temps, parce qu’il faut toujours avoir l’œil dessus"

Céline, maman d’une jeune handicapée mentale:

Un millions de Belges sont comme Céline, aidants proches, et ils devront encore attendre pour être reconnus. Ils consacrent une partie de leur temps à s'occuper d'un proche en perte d'autonomie. Une loi censée leur accorder un véritable statut devait entrer en vigueur demain. Ce ne sera pas le cas. Le processus législatif a pris du retard.

La plupart des aidants proches attendent cette loi depuis des années. C’est le cas de Céline, elle est la maman d’une jeune fille de 16 ans handicapée mentale: "Cela prend énormément de temps parce que ce n’est pas seulement la journée, c’est aussi la nuit, parce qu’elle n’a aucune conscience du danger, parce qu’il faut toujours avoir l’œil dessus, parce qu’il faut l’aider pour tout faire."


Vers une reconnaissance du statut

Dans ces conditions, il est difficile pour elle de concilier vie professionnelle et obligations familiales. "En ce qui me concerne, j’ai arrêté de travailler pendant 6 ans avant qu’elle ne puisse être prise en charge dans une structure de jour. Pour beaucoup d’entre nous, c’est diminuer son temps de travail, avoir des préjudices au niveau du salaire mais aussi au niveau de la pension", détaille Céline.

D’où l’importance d’avoir une reconnaissance du statut. "Quand un aidant fait appel à du soutien que ce soit à domicile ou en centre de jour pour un de ses proches dépendants, il faudrait que ce soit déductible fiscalement. On pourrait imaginer une série de mesures de soutien psychologique, des mesures de répit", explique Sigrid Brisack, directrice de l’ASBL Aidant proche.


Avant la fin de l'année?

Dans le projet de loi, les aidants proches devraient pouvoir bénéficier d’un congé qui leur permettrait de conserver un contrat de travail et de bénéficier d’une allocation financière mais cette loi a pris du retard. Les deux arrêtés doivent encore être soumis au Conseil des Ministres dans les prochaines semaines. La loi devrait être effective avant la fin de l'année.

Vos commentaires