En ce moment
 
 

Ces Belges traversent le Luxembourg, désormais classé zone orange: "Personne n'a pris notre température à la frontière" (vidéo)

 

La Bulgarie, la Croatie, la Roumanie et le Luxembourg sont passés à l'orange pour les départs. Il est donc demandé aux Belges qui se rendent dans ces pays d'être très vigilants, d'être attentifs à d'éventuels symptômes et si besoin se faire tester.

Nos reporters Fanny Dehaye et Michel Herinckx se sont rendus à la frontière avec le Luxembourg pour questionner les Belges qui passent par ce pays pour se rendre sur leur lieu de vacances ou qui le traversent pour revenir de vacances. Certains vacanciers se sont montrés étonnés d'apprendre que le Luxembourg avait été placé en zone orange par la Belgique. "On ne savait pas que c'était code orange ici, dit une touriste. Je vois qu'il faut mettre le masque partout, mais je vois plein de gens sans masque donc j'imagine qu'ils ne font pas de contrôles".

D'autres ont bien reçu l'information, mais n'ont perçu aucune différence à la frontière. "Hier, on a appris au journal que le Luxembourg passait en zone orange et qu'on devrait prendre notre température à l'entrée de la frontière, mais il ne s'est rien passé".

Pour rappel, le Grand-Duché du Luxembourg a été placé en zone orange par la Belgique. Cela signifie que le risque de contamination est moyen. Le taux d'infections dans le pays est plus élevé qu'en Belgique. Il faut donc être plus vigilant. "On est un peu plus inquiets, on met toujours nos masques, nos trois enfants aussi, décrit une autre touriste belge, contrainte de passer par le Luxembourg pour se rendre dans les Vosges. On fait très attention". 

Nos reporters Fanny Dehaye et Michel Herinckx ont également croisé des Belges qui continuent à faire leurs courses au Luxembourg, malgré la nouvelle classification. "Je pense que c'est juste une question qu'on fait plus de tests ici, je ne pense pas que ce soit plus contagieux ci", estime une cliente belge. "Je pense qu'il y aura une deuxième vague, alors...", se résigne une autre.

 

Vos commentaires