En ce moment
 
 

Chaque jour, 17 enfants sont victimes d'un accident sur le chemin de l'école: un moment de la semaine est particulièrement à risque

Avec la rentrée des classes qui approche, les écoliers et étudiants vont refaire leur apparition, cartable sur le dos. Les heures de début des cours et de sortie des classes correspondent également à des moments à risque sur la route, prévient l'institut Vias.

Parmi les enfants et adolescents victimes d'un accident de la route, plus d'un sur 4 (44%) l'est sur le chemin entre l'école et la maison, avant le début des cours ou après la sortie de classe, avec chaque jour d'école un total de 17 enfants ou jeunes impliqués en moyenne dans un accident. C'est surtout la sortie des classes qui apparaît statistiquement comme étant la plus à risque, selon Vias, surtout en fin de semaine avec un pic le vendredi après-midi/soir.

On recense "50% d'accidents en plus à la sortie des cours par rapport au début des cours. Il faut dire aussi que la plage horaire est plus étendue le soir alors que le matin, tout le monde rentre à 8h15-8h30, note Benoît Godart, le porte-parole de Vias sur le plateau du RTL INFO 13h. Deuxièmement, plus la semaine avance, plus le nombre d'accidents est important. On recense 60% d'accidents en plus le vendredi soir que le lundi matin".

Cela s'explique par le fait que les enfants et ados sont généralement contents d'être en week-end et donc moins vigilants, mais cela est aussi lié à la fatigue qui s'est installée tout au long de la semaine.

À noter que ces statistiques ne tiennent pas seulement compte des enfants et ados (3-18 ans) victimes d'un accident en tant que piétons, mais aussi de ceux qui sont impliqués dans un accident en se trouvant dans une voiture ou en se déplaçant à vélo.   


Attention aux jeunes ados qui font le trajet seul

Une augmentation marquée du risque d'implication dans un accident a lieu aux âges de 12 et 16 ans, note Vias, particulièrement chez les garçons. "À 12 ans, beaucoup d'enfants commencent à se rendre seuls à l'école et n'ont pas toujours acquis les réflexes adéquats face à certaines situations à risque, d'où la nécessité de les préparer à faire le grand saut", commente l'institut spécialisé en sécurité routière.

Il rappelle à cet égard l'importance de préparer les enfants : "Profiter des jours qu'il reste pour faire le trajet avec lui et lui montrer les dangers qui parfois sont insoupçonnés : une sortie de garage par exemple."


Conseils pour une rentrée en toute sécurité

Autre conseils rappelés par Benoît Godart : il faut "s'attacher en voiture, ce que les parents négligent un peu, or, c'est très important. Deuxièmement, partir à temps : partir en retard, c'est prendre des risques dans la circulation. Dernier conseil : tout enfant est à un moment donné piéton puisqu'on ne va pas en voiture jusque dans la cour de l'école. Et donc le point de danger, c'est la traversée. Bien montrer à l'enfant où il doit traverser. Et pour les ados, enlever les écouteurs lorsqu'on traverse car c'est à ce moment-là que se produisent les accidents".

Vos commentaires