En ce moment
 
 

Chasse aux œufs, célébrations religieuses, magasins d'alimentation: voici les recommandations de la cellule de crise pour les fêtes de Pâques

 
CORONAVIRUS

Les célébrations de Pâques vont être un peu différentes cette année suite à la crise du coronavirus. La cellule de crise fédérale a souhaité communiquer à ce sujet dans sa conférence de presse de ce vendredi 10 avril.

"Dans cette période et dans les prochaines semaines, différentes fêtes religieuses vont avoir lieu, commence Benoît Ramacker, porte-parole de la cellule de crise fédérale. Pour beaucoup d'entre nous, c'est une période très importante et très particulière de cette année. Ces fêtes sont généralement couplées à des traditions familiales, à des rassemblements et on pense tous à la chasse aux œufs en chocolat. Les mesures actuelles qui sont prises dans le cadre de la lutte contre le coronavirus ont bien sûr une influence sur ces festivités, sur ces traditions familiales."

Celles-ci ne vont évidemment pas pouvoir se dérouler de la même façon que d'habitude. La cellule de crise fédérale appelle les Belges à continuer de bien respecter les mesures de confinement malgré ces événements. "Nous vous invitons à avoir cette compréhension nécessaire pour respecter ces mesures que nous avons édictées depuis plusieurs jours, même durant cette période un peu particulière. Nous savons tous que ces mesures sont là pour nous protéger les uns les autres. Nous devons continuer à le faire ensemble et à tenir bon."

> CORONAVIRUS EN BELGIQUE: les dernières infos

Les lieux de culte ouverts

Les différents lieux de culte sont toujours ouverts et les personnes qui le souhaitent peuvent s'y rendre… à condition de respecter la distance sociale. "Les responsables des différents bâtiments de ces lieux de culte doivent veiller au respect de ces consignes. Tous les autres services religieux sont interdits, à l'exception malheureusement des enterrements, mais aussi des mariages. Et nous voyons aussi que de nombreuses communautés religieuses ont prévu dans les prochains jours un service religieux alternatif via des radios, des télévisions, internet. Merci à eux et bravo aussi pour cette créativité."

Les festivités familiales ne sont évidemment pas interdites, tant qu'elles ont lieu dans le noyau familial, avec les personnes qui vivent sous le même toit. "Tous les autres rassemblements publics ou privés ne sont malheureusement pas autorisés. Ce n'est pas le moment d'aller visiter votre famille, ni d'aller voir un ami qui ne vit pas sous le même toit que vous."

> CORONAVIRUS: RTL INFO répond à vos questions

Anticiper les moments de pic dans les magasins

Enfin, la cellule de crise a souhaité aussi s'adresser aux magasins d'alimentation. "Cette période, c'est aussi une période assez dure et importante pour tous les magasins d'alimentation et pour eux aussi, certaines mesures spécifiques sont d'application. Les propriétaires de ces magasins doivent évidemment prévoir les distances physiques, organiser leur magasin pour pouvoir respecter cette distance physique entre chacun. Les magasins d'alimentation maintiennent leurs jours et heures d'ouverture comme d'habitude, comme c'était le cas avant les mesures renforcées. On aimerait inviter chaque commerçant à avoir une attention particulière afin d'anticiper le plus possible les moments de pic, les moments où il y a énormément de personnes qui se rendent dans leur magasin, pour éviter énormément de rassemblements, par exemple en organisant un système de retrait plus facile des achats."

"Ces derniers jours, ces dernières semaines, nous avons respecté ces mesures. Continuons nos efforts, ne donnons pas carte blanche au virus pour reprendre ses forces, conclut Benoît Ramacker. Continuons, même pendant cette période de fête, à respecter ces consignes, tout en respectant ces traditions familiales ensemble. Tenons bon, soyons solidaires, restez chez vous et surtout prenons soin les uns des autres."

> CORONAVIRUS: CARTE MONDIALE (actualisée en temps réel)

 

 

Vos commentaires