En ce moment
 
 

Comment se débarrasser naturellement des insectes et des mouches qui envahissent nos maisons? (vidéo)

 

Comme l’hiver a été doux cette année, les insectes sont nombreux cet été. Comment faire pour se débarrasser naturellement, sans produits chimiques, des mouches et des moustiques qui envahissent nos habitations ?

La Terre de Diatomée est un insecticide naturel principalement pour les insectes rampants. Si pour eux, elle est mortelle, il n’y a aucun risque pour les animaux et les humains. "On peut le déposer sur le chemin des insectes par exemple, les fourmis. Déposer également dans la litière des animaux car elle a aussi une action désodorisante. Aussi bien sur les poils des animaux, les plumes des oiseaux", explique Carole Schepmans, vendeuse spécialisée dans les produits naturels, à Marcinelle.

Les huiles essentielles mélangées à des huiles végétales

Les huiles essentielles sont également recommandées, mélangées à des huiles végétales comme celle de coco et de Neem. Elles peuvent aider à repousser ou éliminer les insectes rampants et volants. "On peut fabriquer pourquoi pas un anti-moustique à base de Neem avec un peu d’eucalyptus citronné, de géranium, de lavande à appliquer sur la peau", conseille la vendeuse.

L’huile de Neem peut également être vaporisée dans la maison. Il suffit de la mélanger avec de l’eau et quelques gouttes d’huiles essentielles pour l’odeur. Cela permet par exemple d’éliminer les mouches et les moustiques. "On l’applique simplement avec un vaporisateur. On le pulvérise sur les tentures ou les fenêtres. Les contre-indications sont uniquement pour les oiseaux. Il ne faut pas en mettre à côté de la cage du canari. Mais les mammifères et les autres animaux, il n’y a pas de souci", explique Fabrice Marlier, responsable du magasin.

Une alternative recommandée pour les enfants 

Si les huiles essentielles sont une bonne solution pour lutter naturellement contre les insectes, il faut rester prudent dans leur utilisation. Elles peuvent en effet être nocives pour les enfants et les femmes enceintes. "L’alternative est toute simple. On va utiliser de l’hydrolat qui est beaucoup moins concentré. On va le mettre dans un petit flacon et pulvériser ça sur le lit de l’enfant, sa couverture, son drap et cela va avoir un effet répulsif sans avoir l’agressivité de l’huile essentielle", assure-t-il.

Tous rappellent que si ces substances sont d’origine naturelle, il est important de ne pas dépasser certains dosages. L’idéal est de demander conseil à un spécialiste.

 

Vos commentaires