En ce moment
 

Comment survient une hydrocution? Les explications d'un pompier après les deux noyades survenues ce dimanche

Comment survient une hydrocution? Les explications d'un pompier après les deux noyades survenues ce dimanche

Lorsqu'il fait chaud, la tentation est grande de se jeter à l'eau pour se rafraîchir. Mais attention au risque d'hydrocution et aux endroits non-sécurisés. Vincent Jamoulle et Julien Rawet se sont penchés sur le sujet pour le RTL info 13h.

Équipés d'un sonar, des bateaux de la protection civile quadrillent un plan d'eau de la région liégeoise. Des plongeurs sont prêts à intervenir. Deux faits attirent notre attention après ce week-end : Eric Geboers a disparu en plongeant à l'eau pour sauver son chien. Et à Tilff, le même scénario s'est produit : un homme a perdu la vie dans l'Ourthe en tentant de sauver son chien.


"Vous allez vous sentir opprimé, comme si on vous poussait sur la cage thoracique"

À cette période de l'année, dans les rivières, les lacs et en mer, la température est encore très froide avec une dizaine de degrés. S'y plonger brutalement est donc très dangereux. "Vous allez vous sentir opprimé, comme si on vous poussait sur la cage thoracique, explique Frédéric Lemire, 1er sergent plongeur sauveteur des pompiers de Liège, au micro de Vincent Jamoulle pour Le RTMinfo 13H. On inspire, on expire, on inspire, on expire relativement rapidement, augmentation du rythme cardiaque. Déjà là, on a atteint le premier risque. Si la personne n'est pas assez sportive ou le cœur entraîné, il va y avoir déjà un risque d'arrêt cardiaque."


Comment réagit le corps?

Dans une eau à 10 degrés, les forces nécessaires pour s'en sortir déclinent vite. "On va commencer par avoir froid aux mains, froid aux pieds, respiration difficile. Ensuite, perte de motricité, perte de dextérité, le souffle s'arrête, le cœur s'arrête. Et là, débute le processus de noyade", explique le pompier.

Il y a 4 ans, à 3 jours près, deux pompiers sont morts noyés au même endroit à Tilff dans les remous de ce barrage. Ils s'étaient mis à l'eau pour sauver un cygne en difficulté.

Vos commentaires