En ce moment
 
 

Comment transformer sa passion en activité professionnelle? La réponse d'une coach pour entrepreneurs

Comment transformer sa passion en activité professionnelle? La réponse d'une coach pour entrepreneurs
 
 

Frédérique Genicot, coach pour entrepreneurs, publie un livre intitulé "Multipotentiels". Elle répondait aux questions de notre présentateur Olivier Schoonejans dans le RTLINFO Bienvenue.

Multi potentiels, comment vous les définissez ?

Eh bien ce sont des personnes qui ont occupé plusieurs activités dans une même vie professionnelle ou qui ont plusieurs activités en même temps. Ce qu’on appelle des slashers.

On peut être multi potentiels et malgré tout avoir fait la même chose toute sa vie ?

On peut avoir fait un même métier pendant toute sa vie mais avoir une passion. Et donc il y a un hobby qui prend beaucoup de temps où on peut avoir travaillé dans une même entreprise et faire plusieurs choses au sein de cette entreprise.

Un des moteurs de votre livre, c’est justement comment on fait pour transformer sa passion en activité professionnelle. On a des rêves, c’est pas toujours facile de le concrétiser. Quels sont les conseils justement pour qu’on passe de l’un à l’autre ?

Je crois que c’est d’abord bien se connaître. Il y a deux éléments qui me semblent importants : le premier, c’est les talents. Savoir ce qu’on sait bien faire, ce qu’on sait très bien faire. Et puis aussi réfléchir à finalement quelle est notre vision de la réussite. Parce qu’elle est souvent influencée par son éducation, par le milieu par lequel on a vécu. Et je crois que c’est une question qui est intéressante parce que réfléchir à sa réussite, c’est aussi viser grand et peut-être aller plus loin que ce qu’on avait prévu au départ.

C’est possible ça ? Parce que ça fait toujours un peu peur de viser grand. Et parfois l’entourage n’est pas encourageant…

Il y a des étapes. On avance en marchant. Et puis ce qu’on fait aujourd’hui n’est pas ce qu’on fera demain. Le propre des multi potentiels c’est justement cette envie d’apprendre à chaque moment. Et peut-être ce qu’on fait aujourd’hui n’est pas ce qu’on fera demain.

Est-ce que l’âge est une force ? Est-ce qu’on peut en fin de carrière développer d’autres potentiels ?

Il n’est jamais trop tard. Et aujourd’hui, en particulier sur les entrepreneurs, l’âge est un avantage parce qu’avec l’âge on a un réseau et donc on est capable de mobiliser ce réseau et peut-être d’aller plus vite que certains jeunes. Par contre, les jeunes sont complétement désinhibés, et donc ils vont demander des choses et n’absolument pas réfléchir et ils ne vont pas se limiter. Donc il n’y a pas de bonne et mauvaise réponse. Je crois que quand on a envie de quelque chose, il faut y aller (...)

 


 

Vos commentaires