En ce moment
 

Combien de temps peut-on conserver ses aliments dans le congélateur? Quels sont les risques sanitaires en matière de congélation?

Dans le contexte du scandale Veviba, intéressons-nous aujourd'hui à ce qu'il y a dans nos propres congélateurs. Il arrive parfois que l'on oublie un aliment au congélateur pendant plusieurs mois. Comment savoir s'il est toujours bon à la consommation ?

Il n'existe aucun risque sanitaire en matière de congélation. On peut donc laisser un aliment congelé pendant par exemple une année sans aucun problème. 

Seul impact d'une congélation de longue durée : le produit perd de sa qualité. On peut alors constater une modification de la texture, du goût ou de l'odeur ainsi qu'une perte des vitamines contenues dans les aliments.


D'abord refroidir les préparations au réfrigérateur 

Afin d'éviter ces désagréments, il est conseillé de privilégier les petites portions afin d'avoir des aliment faciles à utiliser une fois décongelés. Mieux vaut également congeler les produits les plus frais et les plus mûrs possibles.

"Pour les préparations chaudes, il faut les faire refroidir au frigo avant de les portionner puis les mettre au congélateur", précise Jacques Vivegnis, directeur de Brulabo, un laboratoire intercommunal bruxellois de chimie et de bactériologie, au micro d'Alice Mugnier pour Bel RTL.


"Il faut aussi bien vérifier la charge de votre congélateur"

Pour toute une série de fruits et légumes, en particulier ceux qui sont contiennent majoritairement de l'eau, il est préférable de les cuire quelques minutes avant de les congeler. Cela permet de garder les vitamines.

"Il faut aussi bien vérifier la charge de votre congélateur. Un petit congélateur mettra beaucoup de temps pour atteindre la température de congélation nécessaire à bloquer le développement des bactéries", indique le directeur. Avant d'ajouter: "En amont de toutes ces préparations, il faut bien laver les produits en pensant notamment les légumes et les fruits. Il faut aussi bien les sécher avant de les portionner". 

Vos commentaires