En ce moment
 
 

Congés scolaires plus courts l’été et plus longs durant l’année: quel impact sur les prix de nos vacances?

Congés scolaires plus courts l’été et plus longs durant l’année: quel impact sur les prix de nos vacances?
©Belga
 
 

Un conseil du tourisme wallon se penche ce mardi sur la manière dont le nouveau calendrier scolaire pourrait chambouler nos habitudes en matière de vacances. Il remettra ensuite ses recommandations aux autorités. Dès la rentrée de 2022, les enfants auront un peu moins de congés en juillet et août mais plus le reste de l'année.

L’une des destinations préférées des Belges, c’est la France et en plein été chez nos voisins, il y a bien des différences de prix. Pierre Fivet, le président de l’Association belge des tours-opérateurs, détaille : "Il y a une différence entre la première semaine de juillet qui est nettement moins chère, c’est le prix d’une moyenne saison. La même chose pour la dernière semaine d’août".

Plus de bonnes occasions à saisir?

Par contre, pour les autres congés de l’année rallongés d’une semaine, il sera possible de partir un peu plus longtemps et un peu plus loin, en faisant quelques économies. Pierre Fivet cite les îles Canaries, l’Egypte, la République dominicaine, le Mexique, la Thaïlande : "en octobre et au mois de février, à ce moment-là cela vaudra la peine".

Vu les conditions de voyage, certains choisiront de rester en Belgique et là, la différence de calendrier entre le nord et le sud du pays devrait être à l’avantage des touristes.
"Cela permettrait d’atténuer des effets de sous-capacité en haute saison où là il y a une explosion des prix, ainsi que ceux de surcapacité en basse saison. Cela veut dire des prix réduits pour les consommateurs, vu l’étalement de la demande", estime Pierre Coenegracht, le directeur de Wallonie-Belgique Tourisme.

En tout cas, le secteur a le temps de se préparer. La nouvelle rentrée scolaire est prévue le lundi 29 août 2022.




 

Vos commentaires