En ce moment
 
 

Conséquences chez nous de la grève en France: "On risque de voir des magasins qui se vident progressivement"

Conséquences chez nous de la grève en France:
©Belga

Près d'un million de personnes ont défilé hier dans les rues de l'hexagone pour s'opposer à la réforme des retraites. La mobilisation se poursuit aujourd'hui et pourrait avoir un impact en Belgique.

La grève contre la réforme des retraites se poursuit en France et les conséquences risquent de se faire sentir chez nous. Comme hier, près de 5.000 camions belges seront bloqués. L'Union professionnel des transporteurs routiers est inquiète. Des produits pourraient rapidement manquer dans nos magasins.

Toute une série de produits va manquer

"On va avoir de plus en plus de mal à organiser les futures livraisons. Et ce qui doit rentrer de la France vers la Belgique va également rapidement se montrer problématique", explique Michael Reul, porte-parole de l'Union Professionnelle du Transport et de la Logistique (UPTR). Des difficultés qui pourraient rapidement avoir un impact dans les rayons des supermarchés : "On risque de voir dans les prochains jours, des magasins qui progressivement se vident, à commencer par les produits frais. Toute une série de produits français forcément. Ça donnera un signal clair de l'importance du secteur du transport ainsi que de l'importance de la France comme partenaire commercial."

Pour l'instant le secteur du transport belge tente de faire face à la situation selon Michael Reul : "Il n'y a aucun camion qui s'amuse à rouler à vide. Ils roulent en charge. Peut-être qu'on sait pousser l'une ou l'autre palette supplémentaire dans les camions habituels et donc on va devoir se démultiplier pour rattraper le retard et effectuer toutes les livraisons qui étaient initialement prévues."

Notez que le trafic des Thalys sera encore perturbé. 54 trains vers et depuis Paris sont supprimés durant les 4 prochains jours (15 rien  qu'aujourd'hui). Thalys conseille aux voyageurs de se rendre sur son site internet, actualisé en permanence.

Vos commentaires