En ce moment
 
 

Coronavirus: à quoi correspond le taux de reproduction régulièrement donné par le centre de crise?

Coronavirus: à quoi correspond le taux de reproduction régulièrement donné par le centre de crise?
©RTLINFO
 
CORONAVIRUS
 

Le centre de crise covid-19 a communiqué sur le bilan épidémiologique. Comme souvent, le taux de reproduction est l'une des données importantes mises en avant par l'organisme fédéral. Pour mieux comprendre, la porte-parole interfédérale coronavirus Frédérique Jacobs explique les méthodes de calcul pour l'obtenir et à quoi il correspond.

Le taux de reproduction est une valeur régulièrement donnée pour évaluer la situation épidémiologique du pays. Il apporte "une estimation du niveau d'infection dépendant du comportement de chacun et des caractéristiques du virus", explique Frédérique Jacobs, porte-parole interfédérale coronavirus. Plusieurs taux de reproduction existent.

Le taux de reproduction de base, également appelé "R0" correspond au nombre moyen de personnes qu'un individu porteur du virus va infecter dans une population qui n'a pris aucune précaution et n'est pas immunisée. C'est le taux calculé au début de l'épidémie en fonction de la durée de la contagiosité après infection, la probabilité d'infection après un contact entre les personnes et la fréquence des contacts humains. Si ces trois facteurs sont élevés, le R0 sera plus important. Ainsi, en Chine au début de l'infection, le taux de reproduction de base a été évalué à 3,28. Une personne infectée par le coronavirus contaminait donc en moyenne 3,28 autres personnes. 

Méthodes de calcul

L'autre donnée importante est le taux de reproduction effectif, appelé "RT". Il s'agit du taux de reproduction à un moment donné, il évolue au cours de l'épidémie en fonction des mesures de contrôle prises. Le confinement, les règles de distanciation sociale, le port du masque ont un impact sur le taux de reproduction effectif. Il est régulièrement recalculé. Si le RT reste inférieur à 1, chaque personne porteuse du virus va contaminer moins d'une personne et l'épidémie va tendre à disparaître. En revanche, s'il est supérieur à 1, l'épidémie se poursuivra, d'autant plus si le taux est élevé. 

Le taux de reproduction effectif peut être calculé de différentes façons. L'Institut de santé publique Sciensano le calcule en fonction du nombre d'hospitalisations pour la Belgique. Une méthode plus fiable selon Frédérique Jacobs, car ces chiffres sont répertoriés et actualisés chaque jour. Le taux de reproduction effectif sur l'ensemble de la Belgique est actuellement de 1,27.

Le RT peut toutefois être calculé en fonction des tests PCR positifs également. Une méthode intéressante lorsque le nombre d'hospitalisations est faible. Cependant, il dépend fortement du nombre de tests effectués. Cette seconde méthode est actuellement utilisée pour calculer le RT à l'échelle des provinces. À l'heure actuelle, toutes les provinces ont un taux supérieur à 1.

 




 

Vos commentaires