En ce moment
 
 

Coronavirus: désormais 5 cas d'Omicron en Belgique

Coronavirus: désormais 5 cas d'Omicron en Belgique
©IMAGE BELGA
 
 

Le microbiologiste Emmanuel André a annoncé sur Twitter que 5 infections au variant Omicron ont été enregistrées actuellement en Belgique.

Celui-ci précise qu'un des cas fait partie du ménage du premier cas de variant Omicron recensé en Belgique. Il s'agit pour rappel d'une jeune femme non-vaccinée qui présentait des symptômes grippaux après avoir voyagé en Égypte, via la Turquie.

3 foyers ont été identifiés jusqu'à présent en Belgique. Les deux autres seraient liés à une compétition sportive qui s'est déroulée en République tchèque et le dernier à un congrès international qui s'est tenu à Dubaï.
 
Pas encore de décès lié à Omicron signalé
 
L'Organisation mondiale de la santé n'a pour l'heure pas d'information sur un éventuel décès lié au nouveau variant Omicron du virus donnant le Covid-19, a indiqué vendredi un porte-parole de l'organisation à Genève.

"Je n'ai vu aucune information rapportant des décès liés à Omicron", a déclaré Christian Lindmeier, lors d'un point de presse régulier de l'ONU à Genève. Comme plus de pays font des tests pour tenter de détecter le nouveau variant, "nous aurons plus de cas, plus d'informations, et -bien que j'espère que non- possiblement des morts", a-t-il souligné. Le nouveau variant, classé inquiétant par l'OMS, a été détecté d'abord en Afrique australe mais depuis que les autorités sanitaires sud-africaines ont alerté l'OMS le 24 novembre, des infections avec Omicron ont été constatées dans une trentaine de pays sur tous les continents. Si en dehors de l'Afrique australe, les premières infections ont pu être rattachées en général à des personnes ayant voyagé dans la région, les premiers cas de transmission locale apparaissent désormais, aux Etats-Unis ou en Australie par exemple. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) juge "élevée" la "probabilité qu'Omicron se répande au niveau mondial", même si de nombreuses inconnues demeurent: contagiosité, efficacité des vaccins existants, gravité des symptômes.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 




 

Vos commentaires