En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: l'inspecteur Bertrand Caroy fustige le comportement très imprudent de certains automobilistes (vidéo)

CORONAVIRUS

La coronavirus en Belgique a une conséquence très concrète en cette période de confinement dans les rues. Il n'y a quasiment plus de monde sur les routes. L'application Coyote note quasiment deux fois moins d'automobilistes que d'habitude, surtout à Bruxelles, et le temps des trajets est trois fois plus rapide.

La police considère pourtant qu'il y a encore trop de voitures et que les conducteurs sont très imprudents, par exemple en région boraine. 

> CORONAVIRUS BELGIQUE: consultez les dernières infos

Un véhicule a fait une queue de poisson à un véhicule de police

Pour faire respecter les mesures de confinement, le chef de corps de la police boraine a ainsi dû renforcer les effectifs et multiplier les contrôles. Quotidiennement, 22 équipes sont sur le terrain ainsi que le service intervention. Constat: encore trop de voitures sur les routes et surtout un comportement très imprudent des automobilistes.

"On est obligé de contrôler les conducteurs qui ne circulent pas correctement. Pas plus tard qu'hier, à 21h30, un véhicule a fait une queue de poisson à un véhicule de police", raconte Bertrand Caroy, le responsable du service circulation routière pour la zone de police boraine. "On interpelle le conducteur. Résultat: 2,5 grammes d'alcool dans le sang. Vous pensez bien qu'on ne va pas laisser passer en disant 'Ok c'est covid-19'. Non, la police doit faire respecter les règles."

Si la police boraine installe des barrages pour contrôler les automobilistes, dans la pratique, il n'est pas toujours évident de savoir qui dit vrai. "C'est vrai. Quand on interpelle quelqu'un et qu'on demande pourquoi il se trouve sur la chaussée, il peut nous dire 'Je vais à la pharmacie, je vais au magasin', et tout ça c'est difficile à contrôler pour nous, services de police. Et pourtant, on est présent et on aimerait bien que les gens restent de plus en plus chez eux et pas sur la route. On a du mal à faire passer ce message", insiste Bertrand Caroy.

Redoublez de prudence et roulez doucement partout à Bruxelles

Malgré tout, depuis le début du confinement l'avertisseur de radar Coyote observe une nette diminution du nombre de conducteurs. 95% de trafic en moins rien qu'à Bruxelles. Certains en profitent malheureusement pour rouler trop vite comme le constate Elke Van Den Brandt, la Ministre bruxelloise de la Mobilité (Groen). "J'aimerais demander aux automobilistes de redoubler de prudence et de vraiment rouler doucement partout à Bruxelles et surtout de ne pas dépasser les 30 km/h dans les quartiers car nos hôpitaux n'ont vraiment pas besoin maintenant de devoir surveiller les accidentés de la route. Rouler doucement, c'est montrer sa solidarité", souligne-t-elle.

Autre constat de l'étude menée par Coyote: le temps de trajet des automobilistes dure trois fois moins de temps qu'habituellement car il n' y a plus d'embouteillages.

> CORONAVIRUS BELGIQUE: CARTES de répartition par province, âge et sexe

> CORONAVIRUS SYMPTÔMES: voici les signes qui montrent que vous pourriez avoir le Covid-19

 

Vos commentaires