En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: des magasins pris d’assaut ce samedi (vidéo)

 
CORONAVIRUS
 

De nouvelles mesures de restriction ont été prises pour contrer la propagation du coronavirus dans le pays. Parmi celles-ci, il y a la fermeture des magasins non essentiels. Ils peuvent cependant organiser des retraits de produits et des livraisons à domicile. L’accès aux magasins sera interdit lors du retrait des achats.

Dès samedi matin, des files importantes se sont formées devant l’entrée de certains magasins. Depuis Bruxelles ou la Wallonie, vous êtes nombreux à nous avoir envoyé des vidéos et photos via le bouton orange Alertez-nous.

"Depuis ce matin, les clients faisaient la file avant même qu'on ouvre les volets. La fréquentation était plus importante ce samedi", nous a raconté une commerçante d'un magasin de jouets à Bruxelles. De quoi doubler le chiffre d'affaires du magasin de près de 50%. "Je pense qu'ils font leur provisions pour le confinement et prennent déjà pour la Saint-Nicolas et Noël", a ajouté la commerçante.

Il y a également eu de longues files devant l'entrée des magasins Ikea. Le porte-parole de l’enseigne d’ameublement Ikea a expliqué que les magasins fermeront leurs portes samedi soir et au moins pour un mois et demi. "Ikea, 10h20, plus de 500 mètres de file", nous a notamment écrit Erika via le bouton orange Alertez-Nous, ne précisant pas dans quel magasin il s’agissait précisément. "Envoyez une équipe chez Ikea Nossegem, les parkings sont complets, a écrit Marc. Il y a trois files de plus de 100 mètres de personnes."

Plusieurs personnes rencontrées dans les files nous ont expliqué les raisons de leur présence. "J'ai besoin d'un lit pour mon fils, son lit est cassé." "Apparemment, lundi, tout sera fermé. C'est pourquoi nous venons pour l'essentiel." "Je ne m'attendais pas à autant de monde. On fait la file, on prend patience."

Seul et en 30 minutes maximum

Une porte-parole a expliqué que la file devant le magasin de Zaventem s’est diluée. Les courses sont en effet limitées à 30 minutes maximum et doivent se faire seul, rappelle ainsi Julie Stordiau. Le but est que les clients attendent à l'extérieur de manière sécurisée et sécurisante, puisque leur nombre en magasin est limité. Cela permet également un flux plus fluide à l'intérieur des surfaces commerciales.

Si ce ne sont ces files, tout se passait d'ailleurs bien dans les magasins. Il y a en effet un rush plus important des clients ce samedi. Un phénomène que la porte-parole attribue au télétravail et au confinement et à la volonté des gens de se sentir bien chez eux pour la période à venir. "On est en fait perçus comme essentiel", confie-t-elle.

Ikea appelle toutefois les clients à ne pas ramener leurs achats en magasin ce samedi. Ils ont en effet 365 jours pour ce faire et cela permettra d'un peu désengorger les files d'attente, espère l'enseigne. L'entreprise attend la publication de l'arrêté ministériel reprenant les mesures annoncées vendredi soir lors du comité de concertation pour savoir de quelle manière elle pourra organiser les possibilités de commande en ligne et de retrait en magasin ou de livraison. Ce qui devrait aussi permettre de mettre au travail un certain nombre de collaborateurs.       

 

Gérald fait ses courses de Noël

Dans un centre commercial de Bruxelles, il y avait aussi beaucoup de monde ce matin. Gérald, rencontré par une de nos équipes, est venu faire ses courses de Noël. "Ce n'était pas prévu mais on anticipe. Une réouverture le 14 décembre, oui. Mais ce n'est pas encore prévu à 100% donc il faut être prévoyant." Patrick est quant à lui venu chercher 150 capsules de café pour tenir le temps du confinement. Dans une boutique de vêtements, le vendeur explique que les pyjamas sont spécialement sortis en avance. "Normalement, on doit les sortir début de semaine prochaine mais avec le confinement, on les a déjà sortis aujourd'hui. Depuis hier, on a ressenti que la clientèle venait un peu rechercher des trainings, des pyjamas avant l'annonce, je pense qu'ils le sentaient."

Certains magasins seront ouverts dimanche

Beaucoup de commerçants annoncent déjà sur les réseaux sociaux qu'ils comptent ouvrir demain. 

COVID 19 BELGIQUE: où en est l'épidémie ce samedi 31 octobre?

CORONAVIRUS EN BELGIQUE: voici les nouvelles mesures

 




 

Vos commentaires