En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: comment va se passer le retour des élèves à l'école?

Coronavirus en Belgique: comment va se passer le retour des élèves à l'école?
© Belga
 
CORONAVIRUS
 

La reprise des cours dans les écoles se précise. A partir du 18 mai, les élèves de sixième primaire et de sixième secondaire devraient être les premiers à retrouver leurs classes, sans doute à temps partiel et en nombre réduit, pour respecter les mesures de sécurité. Le secteur de l’enseignement réfléchit aussi à la rentrée de septembre.

En Belgique, il existe deux ministres pour deux rentrées scolaires séparées. Côté flamand, la réouverture des écoles est prévue le 15 mai avec les première et deuxième primaire. Côté francophone, la date privilégiée semble être le 18 mai. La priorité devrait être donnée aux classes certificatives, à savoir la sixième primaire et la sixième secondaire avec deux jours de cours par semaine.

> CORONAVIRUS en Belgique: les dernières infos 

> CORONAVIRUS: la carte mondiale de la propagation

"C'est le schéma de départ, sixième secondaire et sixième primaire, mais il y a un débat sur la question de savoir s'il ne vaut pas mieux rouvrir un nombre de niveaux de classes supérieur mais à temps partiel", indique Etienne Michel, directeur du SEGEC, le secrétariat général de l’enseignement catholique, invité de Bel RTL ce matin. 

Des règles strictes à respecter 

Les autres niveaux du fondamental rentreraient également progressivement à temps partiel. Pour cela, les experts de la santé ont fixé des règles très strictes. Il faudra notamment que du gel hydroalcoolique soit accessible, que chaque enfant dispose de deux masques et que chaque élève dispose d’un espace de 4 mètres carré.

"J’ai calculé que dans une classe de 40 mètres carré, on va pouvoir mettre 8 élèves. Cela veut dire que lorsqu’il y a un groupe de 24 élèves, aujourd’hui on va devoir diviser ce groupe en 3 sous-groupes. La question est donc de bien savoir qui  va encadrer chacun de ces 3 sous-groupes", s'interroge Etienne Michel. 

Les classes maternelle en septembre 

L’organisation s’annonce complexe. La Fédération Wallonie-Bruxelles doit fournir près de deux millions de masques. Les établissements scolaires doivent réaménager les espaces et les horaires pour éviter que les élèves ne se croisent.

La réouverture des classes maternelles ne devra pas avoir lieu avant septembre.

Enfin, les apprentissages pourraient être modifiés à la rentrée pour rattraper les retards. 

 




 

Vos commentaires