En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: la police renforce ses contrôles, des patrouilles de cavaliers à pied d'oeuvre

CORONAVIRUS

Le coronavirus en Belgique a entraîné une série de mesures de confinement sur le territoire. Malgré les températures printanières prévues ce week-end, il n'est pas question de déroger aux règles. La police est là pour faire respecter les mesures.

Sur le terrain, les forces de l'ordre sont plus nombreuses pour faire respecter les règles en ce week-end de beau temps. C'est notamment le cas au Bois de le Houssière à Braine-le-Comte. 

Deux équipes de deux cavaliers de la police fédérale sont venues en renfort à la demande de la zone de police de la Haute Senne. Le but est de surveiller autant que possible le bois de la Houssière, un bois de 650 hectares qui attire habituellement énormément de promeneurs. Avec les températures annoncées ce week-end, la zone de police craint des rassemblements non autorisés. Depuis le début du confinement, la zone a dressé plus de 250 PV. L'amende est élevée. Elle s'élève à 250 euros par personne pour tout regroupement interdit.

 CORONAVIRUS EN BELGIQUE: les dernières infos

"Nous invitons les gens à sortir de chez eux mais à faire de la marche à pied, de la course à pied et éventuellement du vélo. Il faut proscrire toute activité statique. Les gens commencent à comprendre nos différentes démarches. On compte environ 90 cavaliers sur tous les territoires belges", nous indique Justine Ligot, inspectrice de la police fédérale. 

En plus des deux patrouilles à cheval, la zone de police a également augmenter le nombre d'équipes sur le terrain. 

 

 

Vos commentaires