En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: le couvre-feu à 22h a-t-il été respecté? Les zones de police du Hainaut dressent un 1er bilan

Coronavirus en Belgique: le couvre-feu à 22h a-t-il été respecté? Les zones de police du Hainaut dressent un 1er bilan
©RTL INFO
 
CORONAVIRUS
 

La première nuit de couvre-feu avancé en Wallonie a été plutôt calme en province de Hainaut. Les forces de l'ordre vont maintenir malgré tout une présence importante sur le terrain.

La question se posait hier au sein des zones de police. Un couvre-feu à 22h un samedi soir pourra-t-il être respecté? A l'heure des premiers bilans ce matin, la réponse semble positive. A Châtelet, à l'exception de deux interpellations, très peu de faits.

"Le bilan est calme, bien que nous ayons eu deux interventions liées aux rassemblements cette nuit", a déclaré Didier Beerten, le 1er commissaire de zone de police Châtelet/Aiseau-Presles/Farciennes. "On doit dire que la population a bien intégré les mesures édictées par le gouvernement wallon." 

La nuit dernière, parmi les outils utilisés pour contrôler ce couvre-feu, il y avait les caméras de surveillance. Durant toute la nuit, ces images ont été analysées. Un plus pour la zone. "Cela permet évidemment de vérifier les rassemblements qui seraient illégaux, d'envoyer rapidement une équipe sur place, et de ne pas attendre l'appel du citoyen", précise Didier Beerten.

De manière générale, l'ensemble des zones de police hennuyères confirment le respect des normes la nuit dernière. A Mons et à Charleroi, très peu d'interventions. En général, le couvre-feu est bien respecté. Il y aura toujours quelques réfractaires, mais ils sont minimes.

Dans les faits, les équipes classiques avait été maintenues. A Châtelet, deux patrouilles avaient même été rajoutées et elle se prolongeront à l'avenir. "On va encore maintenir cet effort, encore la semaine qui vient, le week-end qui vient, et ensuite on fera un peu le bilan de la situation et on verra s'il est encore nécessaire d'augmenter notre notre occupation de terrain", ajoute Philippe Borza, le chef de corps de la zone Châtelet/Aiseau-Presles/Farciennes.

Derrière les écrans débutera ce dimanche une nouvelle nuit de surveillance pour les équipes de police.

COVID 19 Belgique : où en est l'épidémie ce dimanche 25 octobre? 

 




 

Vos commentaires