En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: le pain dans les boulangeries a énormément de succès, mais il y a un produit qui ne se vend plus (vidéo)

Coronavirus en Belgique: le pain dans les boulangeries a énormément de succès, mais il y a un produit qui ne se vend plus
© RTLinfo
 
CORONAVIRUS

Les boulangeries font partie des commerces qui restent ouverts malgré la crise de coronavirus en Belgique. D'ailleurs, les boulangers continuent à produire énormément de pains. Par contre, certains produits de leurs devantures comme les gâteaux et les pâtisseries se vendent moins bien qu'avant le confinement.

Depuis minuit, l'atelier où se sont rendus nos journalistes Vincent Jamoulle et David Müller ce mercredi tourne à plein régime. Baguettes, miches, briques: depuis le début du confinement, la quantité de pains écoulés a augmenté de 20 %.

"Oui, pour l'instant, c'est vrai que les gens sont revenus beaucoup à l'artisan pour le pain", confirme Pascal Remont, ouvrier qualifié. "Les sandwicheries sont fermées donc on revient beaucoup aux tartines pour les enfants".

En revanche, les oeufs en chocolat, pourtant de saison, les gâteaux et les pâtisseries sont en diminution. "Le confinement, ça veut dire 70 % du salaire pour certains qui sont obligés de rester chez eux donc automatiquement ils font attention à leurs dépenses, pour ne pas pas dilapider l'argent on va dire", explique Christophe Jolet, boulanger.

Dans le magasin, les clients, parfois un peu agressifs au début, ont trouvé leurs marques avec les règles mises en place.

Le téléphone sonne plus souvent qu'avant. Des clients réservent leur pain, souvent en grand nombre "Oui, ils réservent souvent par 5-6. Ils les congèlent justement pour faire le moins de chemin possible, pour ne pas être dehors de trop", indique Nathalie Croibien, vendeuse.

Côté farine, contrairement aux grandes surfaces, les boulangers sont livrés en quantité suffisante. A plusieurs reprises le patron en a vendu au kilo. "Pour les clients qui veulent un petit peu mettre la main à la pâte pour pouvoir faire leur pain eux-mêmes et dire de de passer le temps", dit Christophe Jolet.

Entre un jour de confinement et un jour de confinement sans pain, le choix est vite fait.

> CORONAVIRUS EN BELGIQUE: les dernières infos

> CORONAVIRUS: CARTE MONDIALE (actualisée en temps réel)

> CORONAVIRUS: RTL INFO répond à vos questions

 

 

Vos commentaires