En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: Noah n'a plus vu son papa, pompier et en première ligne, depuis quatre semaines

 
CORONAVIRUS

Serge Vermeiren était en direct du salon d'une famille de Limal, ce mercredi soir, dans le RTL INFO 19H. Il a recueilli, après l'annonce des mesures prises par le Conseil national de sécurité, la réaction de Sophie De Castiaux, une mère de famille qui est professeur et qui a deux adolescents à la maison. 

Les écoles ne vont pas rouvrir prochainement, en tous les cas certainement pas à partir du 3 mai. Cette maman est rassurée de ne pas envoyer les enfants rapidement à l'école. "Ce n'est pas toujours facile à organiser, mais c'est clair qu'au niveau du virus, je pense que c'est mieux de les garder encore".

Il n'y aura pas d'examens, mais l'enseignante n'est pas inquiète: "C'est une décision qui doit de toute façon être discutée en école, mais je pense que les enfants ne seront pas lésés, qu'on va travailler avec eux et qu'on va continuer la partie pédagogique avec eux, dès qu'on pourra retourner à l'école et que les cours pourront reprendre".

Elsa, sa fille, a 12 ans. Pour elle aussi, donc, le confinement se prolonge, mais elle a de quoi s'occuper: "Je joue du piano pour les voisins en ouvrant les fenêtres et pour ceux qui promènent leur chien, je couds des masques, je lis, on appelle des amis pour un peu se voir quand même, on jardine, on s'occupe".

Le papa de Noah est pompier ambulancier à Wavre, et ça fait quatre semaines qu'il ne l'a pas vu, car il est en première ligne et qu'il veut protéger sa famille. "C'est long, ça fait longtemps, j'aimerais bien le voir un peu plus, mais on s'y fait, on l'appelle de temps en temps, on prend des nouvelles. Au final, ça se passe assez bien, et on espère que ça ne durera pas trop longtemps".

 

 

Vos commentaires