En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: où en est l'immunité collective dans le pays?

Coronavirus en Belgique: où en est l'immunité collective dans le pays?
©BELGA
 
CORONAVIRUS
 

Dans son bilan quotidien du 25 avril, l'Institut de santé publique Sciensano a fait état de 1.032 nouveaux cas confirmés portant à 45.325 le nombre de personnes atteintes par le coronavirus en Belgique. À cette occasion, le virologue Steven Van Gucht a évoqué la méthode pour évaluer où en est l'immunité collective dans le pays. Selon ces calculs, 4,3 % de la population en Belgique a développé les anticoprs nécessaires:

Lors de la présentation des derniers chiffres recueillis par l'Institut de Santé publique Sciensano, le virologue Steven Van Gucht a mentionné l'étude de l'immunité collective dans le pays. Chaque semaine, environ 3.000 échantillons de sang prélevés par la Croix Rouge et les différents services du sang en Belgique sont réceptionnés par Sciensano. Ils proviennent "de gens en général en très bonne santé et qui n'ont pas eu de symptômes du Covid-19. Ils sont représentatifs de la population active entre 18 et 75 ans, ce sont des donneurs de sang", précise Steven Van Gucht.  

Immunité doublée en deux semaines

Les échantillons reçus sont analysés toutes les deux semaines. Des analyses du 14 avril ont donc pu établir que 4,3% de la population en Belgique a développé des anticorps contre le coronavirus sans de trop grandes différences entre la Wallonie, Bruxelles et la Flandre. L'immunité au Covid-19 de la population flamande a même doublé en deux semaines, selon l'étude menée par Sciensano. En effet, les données disponibles le 30 mars dans le nord du pays montrait un taux de 2,1 %. Ce chiffre est désormais de 4,1 % en Flandre pour le 14 avril. 

> CORONAVIRUS en Belgique: les dernières infos


"Grâce à cette étude, nous souhaitons découvrir le pourcentage de la population saine contaminée par le coronavirus. En combinaison avec d'autres données épidémiologiques, qui sont actuellement enregistrées par Sciensano, ces résultats pourront donner une meilleure vue du nombre de Belges ayant probablement contracté le Covid-19, et développé ainsi une possible immunité", explique le Dr. Isabelle Desombere, immunologiste chez Sciensano.

60 % d'immunité nécessaire

Pour le médecin Steven Van Gucht, ces analyses montre que "même en condition de lockdown, il y a toujours une certaine circulation du cirus et un développement de l'immunité collective dans la population bine que cela se passe de manière très lente". Le virologue rappelle que pour avoir un bénéfice de cette immunité, le taux doit être au minimum de 60 %. Beaucoup de temps sera nécessaire pour l'atteindre.

Des signes encourageants sont tout de même constatés selon la docteure Isabelle Desombere : "Étant donné que lors de cette étude, nous n'avons analysé que des échantillons sanguins de personnes qui n'ont pas présenté de symptômes du Covid-19 les semaines précédentes, le pourcentage de la population ayant fabriqué entre-temps des anticorps contre le SARS-CoV-2 a probablement augmenté"

> CORONAVIRUS: la carte mondiale de la propagation

 




 

Vos commentaires