En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: le nombre de décès devrait encore augmenter ces prochains jours selon Emmanuel André

Coronavirus en Belgique: le nombre de décès devrait encore augmenter ces prochains jours selon Emmanuel André
© Image Belga
 
CORONAVIRUS
 

Le coronavirus en Belgique a entraîné une période de confinement pour toute la population belge. Lors du point presse quotidien relatant la situation épidémiologique à ce jour, le virologue Emmanuel André a insisté sur le fait que même les personnes guéries doivent respecter les mesures de confinement à la lettre.

La Belgique compte au total 5.678 patients hospitalisés en raison d'une infection au nouveau coronavirus, ont indiqué samedi le Centre de crise et le SPF Santé publique lors de leur point presse quotidien. Parmi ces patients, 1.245 se trouvent aux soins intensifs.

Le porte-parole interfédéral Covid-19 a souligné que le meilleur indicateur de l'évolution de l'épidémie restait le nombre d'hospitalisations, qui reflète, avec un certain délai, les efforts fournis par la population pour tenter d'endiguer la propagation du nouveau coronavirus. "Nous nous dirigeons vers une maîtrise de l'épidémie. Le nombre de nouvelles admissions n'augmente plus autant qu'avant, même s'il reste élevé", a expliqué M. André.

 CORONAVIRUS EN BELGIQUE: les dernières infos

Les personnes guéries doivent respecter le confinement

Quant aux décès, si leur nombre élevé reflète aussi "l'intensité et la gravité de l'épidémie", cet indicateur est "plus tardif" car certaines morts sont notifiées avec plusieurs jours de retard. "Nous nous attendons à ce que la surmortalité augmente encore ces prochains jours", a-t-il relevé. 

Tant les porte-paroles interfédéraux que le Centre de crise ont appelé à ne pas relâcher les efforts, alors qu'ils portent leurs fruits. Emmanuel André a également appelé les personnes guéries à respecter les mesures de confinement. "Une fois guéries, ces personnes ont développé les anticorps nécessaires mais elles doivent respecter toutes les règles du confinement car elles peuvent encore être vectrices du virus", a-t-il souligné.

Le porte-parole du Centre de crise, Benoit Ramacker, a remercié la population qui se tient confinée, permettant de ralentir la propagation du virus. "La situation dans les hôpitaux est très difficile mais elle reste gérable", a-t-il pointé. "Ensemble, tenons bon, agissons contre le corona", a-t-il conclu.

 




 

Vos commentaires