En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: "Si on n'applique pas les mesures, on devrait atteindre notre capacité maximale en soins intensifs dans les 15 jours"

Coronavirus en Belgique: les soins intensifs saturés dans les 15 jours si l'épidémie ne fléchit pas
©Belga
 
CORONAVIRUS
 

En moyenne, 12.491 nouvelles contaminations au coronavirus ont été enregistrées par jour entre le 16 et le 22 octobre, soit 44% de plus que la semaine précédente, ressort-il lundi matin des derniers chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano. "Il y a une certaine diminution dans l'augmentation des nouvelles infections", indique Yves Van Laethem, le porte-parole interfédéral pour la lutte contre le coronavirus. "Peut-être est-ce lié aux premiers impacts des nouvelles mesures. Ou peut-être est-ce lié au fait qu'on ne teste plus que les personnes qui présentent des symptômes."

A propos des hospitalisations,  "nous ne voyons pas de ralentissement des choses. On a un doublement du taux d'hospitalisations tous les 8 jours" , a déclaré Yves Van Laethem.  "Nous devrions franchir le cap des 1000 patients en soins intensifs dans les 4 jours, d'ici la fin de la semaine. Si nous ne modifions pas cette courbe par nos comportements, on devrait atteindre dans 15 jours, les 2000 patients en soins intensifs, soit notre capacité maximale."
On a encore atteint des pics jusqu'à 80.000 tests par jour
Au cours de la période du 16 au 22 octobre,  66.907 tests ont été effectués en moyenne chaque jour . Le taux de positivité lors de ces tests augmente encore ce dimanche: la proportion des personnes positives sur l'ensemble des personnes testées atteint désormais 19,7% à l'échelle nationale.

"Le nombre de tests reste important puisqu'on a encore atteint des pics jusqu'à 80.000 tests par jour", indique Yves Van Laethem. "Ce qui nous inquiète, c'est que si le taux d'infection est toujours significativement important chez les 20 à 30 ans, on glisse de plus en plus vers les personnes plus âgées. A un point tel qu'actuellement le taux d'infection le plus élevé par tranche d'âge est chez les plus de 90 ans. Ceci implique qu'on connaisse des hospitalisations dans les jours qui viennent." La majorité des cas reste dans la population de 30 à 60 ans.

L'évolution épidémiologique dans la partie flamande du pays a 10 jours de retard sur la Wallonie

Toutes les provinces sont atteintes. "Mais nous constatons les plus fortes augmentations en pourcentage dans le nord du pays avec des doublements toutes les semaines ou les 8 à 9 jours", précise le porte-parole interfédéral pour la lutte contre le coronavirus. "L'évolution épidémiologique dans la partie flamande du pays a 10 jours de retard sur la Wallonie."

COVID 19 Belgique : où en est l'épidémie ce lundi 26 octobre ?

 




 

Vos commentaires