En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: voici les dernières décisions pour les maisons de repos

Coronavirus en Belgique: voici les dernières décisions pour les maisons de repos
© RTL INFO
 
CORONAVIRUS

Le coronavirus en Belgique touche particulièrement les maisons de repos. Ce sujet a été débattu ce vendredi après-midi au cours d'un Comité de concertation. Il a réuni le gouvernement fédéral et les entités fédérées du pays. La ministre wallonne de la Santé y a participé. Elle était l'invitée par visioconférence du RTL INFO 19H. Elle a répondu aux questions de notre journalistes Luc Gilson.

Luc Gilson: Comment s'est déroulé le comité? Avez-vous pris des décisions concrètes concernant les maisons de repos?

Christie Morreale: Oui, la Première ministre et le ministre de la Défense ont accepté de pouvoir enclencher l'armée pour venir en soutien dans les maisons de repos, qui sont les plus affectées. Actuellement, nous avons 116 maisons de repos qui sont beaucoup plus impactées, sur les 600 que compte la Wallonie. On va pouvoir compter dans les 2 à 3 jours sur le déploiement de l'armée pour venir en soutien de manière logistique, en appui. Par exemple pour amener de l'oxygène quand c'est nécessaire, désinfecter, ou assurer des tâches de catering (ndlr: repas). Mais ils ne pourront venir évidemment qu'en soutien au personnel, qui est aujourd'hui en sous-effectif.

Luc Gilson: Est-ce qu'on va pouvoir tester tous les membres du personnel des maisons de repos? Et est-ce qu'il y aura des priorités?

Christie Morreale: On a obtenu un accord du fédéral pour pouvoir généraliser et agrandir encore le testing. C'était nécessaire. 6.000 testings sont réalisés cette semaine en région wallonne. On en a besoin dans l'ensemble des maisons de repos. Ou en tout cas les prioriser en fonction des situations. Mais aussi dans les centres d'hébergement pour les personnes handicapées, qui sont parfois aussi contaminées. C'est important de pouvoir organiser des testings, pour pouvoir mettre d'un côté les personnes qui sont contaminées et celles qui ne le sont pas de l'autre, pour éviter la propagation notamment dans ces institutions.

Luc Gilson: Dernière question, en ce qui concerne le matériel. On sait que le personnel de certaines maisons de repos manque de masque. Qu'est-ce qu'il est prévu?

Christie Morreale: Normalement toutes les maisons de repos de Wallonie ont reçu des FFP2. Nous en apportons systématiquement et nous en acheminons au fur et à mesure. Il n'y a pas que ça. Il y a aussi des blouses, qui maintenant commencent à manquer. Nous avons des dons, la ministre de l'Enseignement Caroline Désir m'a donné son accord pour que dans toutes les écoles, où les professeurs de sciences par exemple ont des blouses, qu'elles puissent être remises aux maisons de repos. On va essayer de prendre toutes les possibilités pour avoir du matériel de protection. On fait aussi appel à du personnel médical ou paramédical. Donc n'hésitez pas à vous inscrire sur la plateforme www.solidaire.aviq.be. Parce que les maisons de repos ont aussi besoin de pouvoir compter sur celles et ceux qui aujourd'hui ne sont pas confrontés au premier front avec le covid.

> CORONAVIRUS: CARTE MONDIALE (actualisée en temps réel)

 

 

Vos commentaires