En ce moment
 
 

Coronavirus: le port du masque ne sera pas assoupli en Wallonie

Coronavirus: le port du masque ne sera pas assoupli en Wallonie
© Belga
 
 

Les discussions sur l'extension du covid safe ticket l'avaient quelque peu éclipsé: la Wallonie ne s'était pas encore prononcée sur un éventuel assouplissement du port du masque à partir du 1er octobre. C'est désormais chose faite. Sans surprise, il n'y aura aucun assouplissement dans le sud du pays. La région bruxelloise avait déjà pris cette décision.

Contrairement à la Flandre, le port du masque restera obligatoire dans les secteurs où il est actuellement d'application. "Les assouplissements décidés par le comité de concertation le 17 septembre dernier ne s'appliqueront pas, pour le moment, en Wallonie", a annoncé jeudi le gouvernement régional.

Concrètement, le masque devra toujours être porté:

  • dans les transports en commun et les gares,
  • dans les magasins et les centres commerciaux,
  • dans les lieux très fréquentés tels que les rues commerçantes, les marchés annuels et les foires,
  • lors des déplacements dans les établissements Horeca,
  • dans les salles de conférence, les foires commerciales, les auditoriums,
  • dans les lieux de culte,
  • à l'intérieur des palais de justice,
  • dans les bibliothèques,
  • lors de manifestations.

Par contre, dans les lieux ou évènements durant lesquels le covid safe ticket sera d'application dès le 1er octobre (discothèques et évènements de masse), le port du masque ne sera pas obligatoire pour les visiteurs.

Et lorsque le pass sanitaire sera étendu au sud du pays - ce qui devrait prendre plusieurs semaines à tout le moins - "les modalités relatives au port du masque seront revues dans certains secteurs", indique enfin le gouvernement.

La Flandre prête à lever le masque

A l'inverse de la Wallonie et de Bruxelles, la Flandre a décidé de se passer du masque. Juste après le comité de concertation du 17 septembre, le ministre-président flamand Jan Jambon avait annoncé que le nord du pays s'en tiendrait au socle fédéral concernant le masque. Il n'avait d'ailleurs pas caché sa satisfaction devant la fin des restrictions dans sa Région, au taux de vaccination le plus élevé du pays. "On a franchi une très grande étape dans le chemin vers la liberté", a-t-il déclaré.


 

Vos commentaires