En ce moment
 
 

Coronavirus: les Affaires étrangères déconseillent TOUS les voyages à l'étranger

 
 

Le service public fédéral des Affaires étrangères a publié une communication sur le coronavirus ce samedi après-midi. Le SPF déconseille tous les voyages à l'étranger. "Des mesures sont prises dans le monde entier en vue de freiner la propagation du Coronavirus Covid-19 et d’enrayer la pandémie. Tant de pays adoptent des mesures de quarantaine ou ferment leurs frontières qu’un franchissement normal de celles-ci ne peut être garanti. Le risque que des citoyens belges se retrouvent bloqués est très élevé. Il est dès lors conseillé de reporter tous les voyages à l’étranger", annoncent les autorités.

Philippe Goffin, le ministre des Affaires étrangères interrogé cet après-midi par RTL INFO, ne précise pas pendant combien de temps cet avertissement sera valable, et surtout s'il concerne les vacances de Pâques. "C'est réévalué de manière permanente", répète-t-il.

Un numéro d'urgence pour les Belges à l'étranger

Et pour les personnes déjà à l'étranger? Elles "doivent en premier lieu s’adresser aux autorités locales, à leur agence de voyage, tour-operator ou compagnie aérienne, pour assistance. En cas d’urgence, l’Ambassade de Belgique compétente pour le pays dans lequel on se trouve peut être contactée", indique le SPF. Le SPF Affaires étrangères a activé un numéro d'urgence destiné aux Belges actuellement à l'étranger qui rencontrent des problèmes dus à la crise provoquée par le coronavirus. La ligne téléphonique leur permettra, dans la mesure du possible, d'obtenir une assistance consulaire. Le centre d'appel est joignable de 9h à 20h heure belge au 02/501.4000. 

"Nos services ici à Bruxelles sont en dialogue permanent avec l'Espagne, le Maroc, la Tunisie, la Pologne, par exemple, pour permettre le retour le plus facile de nos ressortissant. La première démarche, c'est d'organiser ces retours avec les tour-opérateurs de manière tout à fait classique. Si des difficultés surgissent, nos services essayent de favoriser un retour, puisque grâce à nos contacts avec les tour-opérateurs ou les compagnies aériennes, nous veillons, ou nous tentons en tout cas de permettre le retour le plus facile de nos ressortissants, qui pour le moment, sont dans des pays pour lesquels il y a éventuellement des problèmes pour en sortir", commente Philippe Goffin. 

Pour toute autre question...

Un autre numéro, le 0800/14.689, est lui joignable pour des questions concernant les mesures imposées en Belgique. Les citoyens qui s'interrogent peuvent aussi se rendre sur le site https://www.info-coronavirus.be/fr/.

Les tours opérateurs vont désormais se concentrer sur le rapatriement des Belges

Après que les Affaires étrangères ont déconseillé tout voyage à l'étranger, les tours opérateurs vont devoir se concentrer sur le rapatriement des touristes belges qui pourraient être coincés hors des frontières. "On y travaille très dur", a commenté Pierre Fivet, le porte-parole de l'ABTO, la "Belgian Association of Travel Organisers".

"On est en train d'évaluer l'importance de l'impact de cette mesure. On y verra plus clair dans quelques jours", a-t-il ajouté en appelant les autorités à tout faire pour éviter un drame dans le secteur du tourisme. Les tours opérateurs disent toutefois comprendre la décision. "On ne l'attendait pas, mais il y a une série de pays qui ont fait la même chose. La situation change d'heure en heure et nous comprenons les inquiétudes de chacun. Nous devons être solidaires. La santé de nos clients et des Belges en général doit naturellement primer", a poursuivi Pierre Fivet.

Dans les jours à venir, l'ABTO va voir comment faire. En attendant, les voyageurs qui devaient partir prochainement peuvent toujours prendre contact avec l'organisateur de leur voyage. Quant à ceux qui doivent partir cet été ou même durant les vacances de Pâques, il leur est conseillé de laisser du temps à leur tour opérateur afin qu'il examine la situation.

Le Maroc autorise des vols spéciaux pour les touristes bloqués

Le Maroc, qui a suspendu les liaisons aériennes et maritimes vers plusieurs pays européens dont la France et la Belgique, pour prévenir la propagation du nouveau coronavirus, a autorisé des vols pour permettre aux touristes français bloqués de rentrer chez eux, a annoncé samedi le président français Emmanuel Macron.

Des discussions sont en cours au cas par cas avec d'autres pays pour permettre d'autres vols spéciaux, selon les informations obtenues par l'AFP à Rabat. Quelques avions sont déjà partis vers la France, la Belgique ou l'Algérie depuis la suspension des vols vers plusieurs pays européens, selon des informations concordantes. Quelques milliers de touristes français, traditionnellement le plus gros contingent de visiteurs au Maroc, sont actuellement bloqués, essentiellement à Marrakech et Agadir, les deux pôles touristiques, selon une source diplomatique à Rabat.

Samedi, le Maroc a annoncé la suspension des vols vers et au départ de la Belgique pour limiter la propagation du coronavirus, selon le média morrocoworldnews.com qui cite le ministère marocain des Affaires étrangères. La mesure vaut également pour les Pays-Bas, l'Allemagne et le Portugal et a été prise en concertation avec les gouvernements de ces pays. Elle entrera en vigueur dimanche à minuit. La durée de l'interdiction de vols vers et au départ des pays concernés n'a pas été précisée.




 

Vos commentaires