En ce moment
 
 

Les auto-écoles vont rouvrir: voici les règles qu'elles devront respecter

 
CORONAVIRUS
 

Le comité de concertation a tranché hier: les auto-écoles vont pouvoir rouvrir. Représentées entre autres par la fédération Federdrive, elles sont satisfaites d'être autorisées à rouvrir. Elles se donnent quelques jours afin de pouvoir relancer l'activité et accueillir des gens qui attendent parfois depuis des mois pour obtenir le permis de conduire.

Le protocole adopté est très strict: il faudra notamment désinfecter le véhicule après chaque passage et installer une paroi entre l'instructeur et le conducteur. Les moniteurs n'avaient plus eu l'occasion de travailler depuis le 2 novembre. Cela sera bien le cas à partir de lundi.

Une décision qui surprend les professionnels du métier, qui n'osaient pas espérer une reprise en janvier. "C'est plus qu'une satisfaction, c'est une libération, surtout pour nos élèves, bloqués depuis des mois", nous précise Hughes Cherpion, président de la fédération des auto-écoles Federdrive. Il estime qu'il faudra plus d'un an pour résorber le retard accumulé avec ces fermetures. 

Federdrive attend les textes officiels de la décision mais va déjà se concerter avec les centres d'examen afin d'organiser au mieux la reprise. Cela va être un travail énorme de programmer les milliers d'élèves en attente. "Nous espérons ne pas rouvrir que pour deux semaines, mais pour les 50 prochaines années, si on peut dire", commente Jeroen Smeesters, président de Federdrive. Il insiste sur le fait que des protocoles, approuvés par des experts, ont été établis pour une reprise dans les meilleures conditions et que ces documents seront "rigoureusement" suivis.

Demande est faite aux élèves de ne pas se presser d'ici lundi. L'organisation est en cours pour permettre à tous de retrouver le volant le plus vite possible.

 




 

Vos commentaires