En ce moment
 
 

Coronavirus: les barbiers peuvent-ils rouvrir?

Vous êtes nombreux à demander si les BARBIERS peuvent rouvrir le 13 février: voici la réponse
© Pexels
 
CORONAVIRUS
 

Le comité de concertation s'est réuni ce vendredi. Le Premier ministre, les principaux ministres du gouvernement fédéral et les ministres-présidents des entités fédérées ont décidé de permettre aux coiffeurs de rouvrir le 13 février. Quant aux autres métiers de contact non-médicaux, ils doivent attendre le 1er mars.

Suite à cette annonce, vous êtes nombreux à nous poser des questions sur les barbiers via notre bouton orange Alertez-nous. "Pouvez-vous confirmer si les barbiers peuvent faire les barbes dès le 13 février, parce que les informations sont contradictoires", nous a par exemple demandé Eric ce samedi.

Alexander De Croo n'a pas parlé spécifiquement des barbiers

Avant de répondre à la question, une petite précision s'impose. Ce vendredi, le Premier ministre s'est limité à annoncer la réouverture des coiffeurs le 13 février. Il n'a pas spécifiquement abordé l'activité des barbiers. Selon nos sources interrogées vendredi, ceux-ci doivent attendre le 1er mars pour s'occuper de la barbe de leurs clients. De son côté, la RTBF a annoncé que les barbiers pouvaient rouvrir dès le 13 février, provoquant le doute chez de nombreuses personnes.

Alors, qu'en est-il?

Tailler la barbe des clients: seulement à partir du 1er mars

Pour vous fournir la réponse à cette question sur les barbiers, nous avons contacté la porte-parole du ministre fédéral des Indépendants et PME, David Clarinval. "Les commerçants qui s'occupent de la barbe, donc là où il est nécessaire d'enlever son masque, ne peuvent rouvrir qu'au 1er mars", nous a précisé Marie Stasse. "Cependant, si des barbiers exercent la même activité que des coiffeurs, c'est-à-dire couper les cheveux de leurs clients sans s'occuper de la barbe et sans enlever le masque, alors ils peuvent rouvrir le 13 février".

Tout est donc une question de définition. Le dictionnaire Larousse indique qu'un barbier est "celui dont le métier est de raser le visage et de soigner la barbe". Dans ce cas, un barbier ne peut rouvrir que le 1er mars.

En revanche, si un barbier exerce aussi l'activité de coiffeur (ce qui est souvent le cas), il peut rouvrir son commerce le 13 février, mais uniquement pour s'occuper des cheveux de ses clients.

Les règles à respecter chez les coiffeurs

Profitons de cet article pour rappeler les règles qui encadrent la réouverture des coiffeurs le 13 février:

  • Temps d'attente de 10 minutes entre deux traitements, pour le nettoyage et la désinfection de la zone de traitement.
  • Obligation de travailler sur RDV.
  • Obligation pour les clients d'attendre à l'extérieur.
  • Ventilation suffisante, par exemple en ouvrant les fenêtres et les portes.
  • Maintien de l'interdiction des services à domicile.
  • Les coiffeurs devront aussi porter des masques chirurgicaux agréés CE (et non des FFP2 comme évoqué dans un premier temps). Ils devront être remplacées lorsqu'ils seront souillés, endommagés ou mouillés. Les coiffeurs seront également tenus de changer de masque après "quatre heures d'utilisation intensive" ou au plus tard après huit heures, selon une disposition déjà agréée précédemment.

 

 




 

Vos commentaires