En ce moment
 
 

Coronavirus à Liège: 150 citoyens ont bravé le couvre-feu pour manifester contre les mesures Covid, voici ce qu'ils encourent

Coronavirus à Liège: 150 citoyens ont bravé le couvre-feu pour manifester contre les mesures Covid, voici ce qu'ils encourent
©RTL INFO
 
CORONAVIRUS
 

Environ 150 personnes se sont rassemblées mardi soir dans le centre de Liège pour protester contre les mesures de lutte contre le Covid-19, a indiqué mardi soir la police de Liège. Le cortège sillonnait les rues de la Cité ardente après 22h00.

Mardi, 150 personnes se sont rassemblées dans le centre de Liège et ont formé un cortège qui s'est élancé dans la Cité ardente à partir de la Place des Déportés. Les citoyens, qui par cette action protestaient contre les mesures prises dans la lutte contre la pandémie, ont ensuite pris la direction de la Place du Marché. Les marcheurs ont ensuite emprunté la passerelle pour se rendre dans le quartier d'Outremeuse peu avant 23h00. A 23h20, la police de Liège a indiqué que le cortège était "disloqué", ajoutant que "tout est rentré dans l'ordre".

Les images de la manifestation analysées

La décision a été prise de gérer cet incident à distance, grâce à des policiers positionnés dans d'autres rues. Toutes les images de la manifestation, filmées par des caméras de surveillance, sont analysées ce mercredi, et les contrevenants identifiés risquent, au minimum, une amende de 250 euros. "Evidemment, ce qui est recherché, pas par tous, mais par une partie, c’est la provocation et l’incident. Donc, le piège dans lequel il ne faut pas tomber, c’est d’y répondre", a réagi Willy Demeyer, bourgmestre de Liège.

"La vie est organisée autour du travail économique plutôt qu’autour des soins"

Les participants viennent de Liège, mais aussi d’ailleurs en Belgique, voire de France. Leur cause principale est de dénoncer le couvre-feu, mais aussi de soutenir le personnel soignant. Une infirmière est appelée à témoigner : "Je travaille à l’hôpital, et je milite dans la santé en lutte", l’entend-on dire au micro. "Nous vivons dans une société où la vie est organisée autour du travail économique plutôt qu’autour des soins".

Les manifestants ont fait parvenir un communiqué de presse aux médias. Ils y expliquent vouloir "mettre en lumière les réalités sociales les plus invisibilisées, l'accentuation des inégalités et la paupérisation": "Le cortège dénonçait les mesures sécuritaires inadaptées, inefficaces et injustes (comme le couvre-feu) face a la crise socio-sanitaire actuelle et qui illustrent l'hypocrisie du pouvoir devant un manque criant de mesures nécessaires".

Nouvelle action

Sur leurs réseaux sociaux, l’idée du rassemblement n’est pas appréciée par tous. Certains considèrent l’action comme dangereuse, du point de vue sanitaire. Qu’importe, ils annoncent vouloir revenir la semaine prochaine. 

COVID 19 Belgique: où en est l'épidémie ce mardi 18 novembre ?

 




 

Vos commentaires