En ce moment
 
 

Coronavirus: que se passerait-il si vous fêtiez Noël avec 10 personnes?

 
CORONAVIRUS
 

Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, a été invité dans le RTL INFO 19H ce dimanche. Il a notamment été interrogé par notre présentateur Simon François sur l'organisation des fêtes de fin d'année.

Simon François: Si tous les belges fêtent Noël, disons avec dix personnes. Quel impact cela pourrait avoir sur l'évolution de l'épidémie?

Yves Van Laethem: On sait qu'il suffit qu'il y ait sur ces dix personnes quelqu'un d'infecté. Et que ce quelqu'un soit éventuellement un super-contaminateur, ce qui n'est pas impossible durant une fête où on est proches les uns des autres, où on chante, on parle fort… Il peut très vite infecter plusieurs personnes. Ces personnes ne le savent pas, vont infecter d'autres personnes. Et en quelques semaines de temps, on peut avoir des centaines, si pas plus, de personnes infectées à la base d'une seule fête. C'est ce qui s'est passé entre autres en février et mars, au début de l'épidémie.

Simon François: Vous confirmez les propos du Premier ministre, Noël va très certainement se passer en petit comité cette année?

Yves Van Laethem: Certainement en petit comité. Est-ce que ce sera un invité potentiel ou est-ce que ce sera plus, je n'en sais rien. Mais on voit mal comment accueillir plusieurs personnes, que ce soit quatre, cinq, six ou sept. Parce qu'on risque de se retrouver face à ce genre de circonstances. Comme faire une quarantaine avant ou après, comme c'est proposé dans certains pays, ne me semble pas scientifiquement fondé, je pense qu'on sera en petit comité pour les fêtes.

 




 

Vos commentaires