En ce moment
 
 

Coronavirus: vous n'avez rien compris à la bulle de 5? En voici l'explication précise (vidéo)

Coronavirus: vous n'avez rien compris à la bulle de 5? En voici l'explication précise
 
CORONAVIRUS
 

La Première ministre est revenue sur cette fameuse bulle sociale et a voulu la clarifier. Chaque ménage peut voir 5 personnes avec qui il ne doit pas forcément respecter les distanciations sociales. Les autres contacts sociaux restent autorisés, moyennant le respect de certaines règles.

La Première ministre a voulu clarifier la fameuse bulle de 5: "Beaucoup de gens n'ont pas compris le concept de la bulle de 5 et ont compris 'Je ne peux voir que 5 personnes'. Non, ce n'est pas ça! Vous pouvez voir plus de personnes, mais toujours en respectant vos distances de sécurité", a-t-elle expliqué lors de la conférence de presse du Conseil National de Sécurité.

Concrètement, voici comment elle fonctionne

Avec votre foyer, vous avez le droit d’avoir des contacts rapprochés avec 5 personnes, toujours les mêmes pour l’ensemble du foyer. Vous avez le droit d’embrasser, d’aller au restaurant ou encore de partir en vacances avec ces personnes. Le tout, sans masque et sans forcément respecter les distances sociales.

bulle-1

Mais votre vie sociale ne doit pas s’arrêter à cette bulle de 5 personnes. "Chacun d'entre nous peut voir sa famille, ses amis, tous ceux qu'il souhaite en fait sans jamais dépasser 10 personnes en même temps. Mais toujours, j'insiste, toujours, en respectant les distances de sécurité", a clarifié Sophie Wilmès.

En clair, vous pouvez revoir d’autres proches mais en respectant alors d’autres conditions. Maximum 10 personnes à la fois, avec distanciation sociale de 1,5 m ou avec port du masque si ce n’est pas possible. Ce qui veut dire que ce que vous pouvez faire avec votre bulle de 5, vous ne le pouvez pas avec vos autres proches. En revanche, il est possible de faire du vélo ou d’aller au musée en respectant ces mesures.

bulle-2

L’idée est de restreindre au maximum les contacts. La bulle restera en vigueur au moins jusqu’au 30 septembre. 

 




 

Vos commentaires