En ce moment
 
 

Masque obligatoire dès 6 ans à Courcelles: qu'ont décidé les parents pour leur enfant ce matin?

 
CORONAVIRUS
 

Les élèves font leur retour à l'école ce lundi matin après des vacances de Toussaint rallongées en raison du contexte sanitaire. Une rentrée en code rouge qui impose le porte du masque pour les élèves à partir de 12 ans. La règle prévaut sur l'ensemble de la fédération Wallonie-Bruxelles. Mais à Courcelles, la bourgmestre Caroline Taquin a décidé d'obliger les élèves à porter le masque dès l'âge de 6 ans.

Parents partagés devant l'école

Nous vous en parlions ces derniers jours : cette décision suscite le débat. Après un échange indirect entre la bourgmestre et Caroline Désir, la ministre de l'Education en Fédération Wallonie-Bruxelles et une opposition de certains parents, le port du masque reste obligatoire dès 6 ans dans les écoles de Courcelles, sauf si les parents s'y opposent par écrit.

Alors, à l'arrivée des enfants à l'école ce matin, masque ou pas masque ? Notre journaliste Julien Crête est allé poser la questions aux parents. "Masque parce qu'on doit les protéger et protéger tout le monde je pense", considère le père d'un élève qui dit comprendre la mesure prise. Son enfant lui non plus n'est pas contre. "C'est pas facile avec ses lunettes mais il va le porter quand même".

On va essayer, si cela ne convient pas je signerai la décharge

Une mère institutrice croisée devant la même école s'y oppose : "Pas masque. Je suis institutrice et je pense que oui il y a une épidémie, il faut faire attention mais il faut penser aussi au bien être des enfants". Son enfant ne voulait pas le porter, confie-t-elle. "Il y a beaucoup de pédiatres qui disent qu'il n'est pas nécessaire".

La question divise devant l'école. Delphine adopte une autre position pour sa fille : "On va essayer, si cela ne convient pas et que ma fille est trop dérangée par le port du masque, dès demain je signerai cette décharge". Sa fille semble en tout cas prête à jouer le jeu, pour protéger sa maîtresse, dit-elle. 

COVID 19 Belgique : où en est l’épidémie ce lundi 16 novembre ?


©Isopix
 
©Isopix
 
©Isopix
 
©Isopix
 

 




 

Vos commentaires