En ce moment
 
 

Cours à distance dans les jours à venir: et après les congés, on fait quoi? La réponse de la ministre

 
 

Caroline Désir, la ministre de l'Enseignement obligatoire en Fédération Wallonie-Bruxelles, était l'invitée du RTL info 19 heures ce lundi soir. Pour rappel, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a opté pour l'enseignement à distance pour les élèves du secondaire dès ce mercredi 28 octobre. La mesure est valable également pour les deux jours suivants. 

La présence de la ministre était l'occasion de l'interroger sur cette décision subite qui a surpris de nombreuses personnes notamment dans le corps enseignant: "J'en suis complètement désolée. Je ne parlerai pas de couac de communication. Nous avons reçu hier un rapport des experts à 16h30 pour nous demander d'analyser différents scénarios vu l'ampleur des chiffres de contaminations. Ils nous ont demandé de prendre des mesures supplémentaires. On a dû réagir très vite pour aider la situation sanitaire." 

COVID 19 BELGIQUE: où en est l'épidémie ce mardi 27 octobre ?

Le but avec le scénario mis en place est de bénéficier de 15 jours sans présence d'élèves à l'école avec 3 jours de cours à distance et 12 jours de congés. "L'idée étant vraiment d'essayer d'améliorer la situation dans les écoles et de reconstituer les équipes", a fait savoir la ministre. "Il y a de plus en plus de cas de contaminations dans les écoles, mais aussi de plus en plus de mises en fquarantaine qui paralysent véritablement le fonctionnement de nos écoles. (…) Le rapport des experts continue de dire que les écoles ne sont pas le moteur, mais au vue du niveau de contagion dans le pays, elles deviennent le réceptacle et la victime collatérale.  On doit réagir avec cette période de 15 jours."

Les experts sanitaires ont bien pointé l'éducation comme une priorité 

La ministre de l'Enseignement obligatoire a évoqué l'après congé de Toussaint et la situation que pourraient connaitre nos écoles avec le système de code couleur qui avait été mis en place cet été: "On espère qu'après ce congé, la situation de l'épidémie nous permette de faire ce qu'on avait prévu de faire avec les codes orange et rouge, à savoir pour les secondaires à partir de la 3ème, un enseignement hybride qui alterne la présence à l'école et l'enseignement à distance. On va mettre en place tout cela." 

Les codes couleurs dans l'enseignement: MODE D'EMPLOI

Des réunions sont encore prévues pour mettre en place ce dispositif. Pour Caroline Désir, il n'est pas question de fermer les écoles après les congés de Toussaint: "Non, je le redis. Les experts sanitaires ont bien pointé l'éducation comme une priorité. Ce n'est pas les experts contre les politiques, nous sommes dans le même bateau en train d'essayer de trouver des solutions."




 

Vos commentaires