En ce moment
 
 

Crise de la viande: "Ce n'est pas évident"

 
 

Les exploitants de bétail et de viande se plaignent de leur situation. En cause: les couts de production augmentent quand celui de la viande reste le même. Une situation jugée difficile par les exploitants.

Une grande fête de la viande pour dénoncer une situation difficile. La fédération des éleveurs organise un immense barbecue à Havelange, ce midi,  en province de Namur. Sur l'assiette du blanc bleu belge. Une action pour sensibiliser le grand public aux difficultés des éleveurs. Coût de production en hausse, diminution de la consommation et un prix de la viande qui n'évolue pas.

"Un secteur menacé"

Une crise de la viande qui met à mal les plus jeunes exploitants qui se lancent dans le métier sans y voir d’avenir comme Emmanuel , un jeune éleveur de Ciney: "En tant que jeune, on se demande vraiment si on fait bien de se lancer dans cette production, ou alors on ferait mieux d’arrêter et de se lancer dans autre chose. Ce n’est pas évident." Ce constat est sans appel pour Bruno.C, éleveur et secrétaire de la fédération nationale du commerce de bétail et de viande au micro de Gaëtan Sgualdino pour Bel RTL: "Le secteur est réellement menacé à court terme.

Une consommation qui diminue

Les éleveurs ne se séparent pas de la crise. Une situation que l’on doit à une mauvaise conjoncture depuis plusieurs années. "La crise de la viande s’explique par des coûts de production qui sont liés aux coûts des céréales notamment qui sont en train d’exploser. Par rapport à cela, le prix de la viande qui est formé par l’offre et la demande, lui, ne bouge pas", détaille Bruno.C. Certains éleveurs ont le couteau sous la gorge à la fin du mois. "Pour payer certaines dettes, on vend plus d’animaux et forcément on en possède moins. C’est à ce moment que les gros problèmes arrivent vraiment.", explique Emmanuel. Un tableau sombre auquel vient s’ajouter une baisse de la consommation. En Belgique, depuis 1990, on mange 20% de viande en moins.  




 

Vos commentaires