En ce moment
 
 

Pourquoi le nombre de cyclistes tués sur les routes en Wallonie explose?

Le nombre de cyclistes tués sur les routes wallonnes a explosé. Deux accidents mortels se sont encore produits ce week-end et 11 personnes ont perdu la vie sur les six premiers mois de l'année. Comment l'expliquer?

2019 est d'ores et déjà une année noire pour les cyclistes wallons:  11 cyclistes ont perdu la vie en seulement 6 mois, c’est déjà plus que sur toute une année, pour 2010, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2018… 

Mais comment expliquer ce chiffre ? La météo y est probablement pour quelque chose.

Pierre-Laurent Fassin, porte-parole pour l'Agence wallonne pour la sécurité routière donne un élément de réponse: "Quand il fait beau, il y a de plus en plus de cyclistes sur les routes et cela augmente le risque d'accidents. Il faut que tous les usagers soient bien conscients que quand il y a une période de beau temps comme ce qu'on a vécu en mars, en février et forcément le week-end dernier; il y a plus de cyclistes sur les routes."

Mais il faut aussi prendre en compte, l’intérêt global pour le vélo, en augmentation. +1,8% en 2017… Une hausse, pas encore intégrée par tous les usagers wallons.

"L'afflux de cyclistes sur les routes wallonnes est un phénomène quand même assez récent par rapport à ce qu'il peut se passer en Flandre ou aux Pays-Bas. L'intégration des cyclistes avec tous les usagers, n'est pas encore totalement optimale."

L’infrastructure réservée aux vélos, est aussi pointée du doigt par les associations de cyclistes. Ceci dit, cela devrait s’améliorer ces prochaines années.  Des budgets ont été débloqués.

"Il va y avoir une tendance pour passer de plus en plus à des pistes cyclables séparées. Ce sont des pistes qui ne se trouvent pas sur les routes et qui sont dédiés entièrement aux cyclistes contrairement aux pistes marquées qui elles sont des traits discontinus qui se trouvent directement avec des voitures."

Des nouvelles infrastructures, plus sécurisées… qui devraient permettre de diminuer le nombre de cyclistes tués.

Vos commentaires