En ce moment
 

Les TEC pertubés en Wallonie suite à la manifestation: "Il y a une heure que j'attends"

  • Le point sur la grève des TEC

  • Manifestation syndicale à Namur: le réseau des TEC perturbé

 

Ce lundi 25 juin, les organisations syndicales FGTB et CSC participent en front commun à une manifestation pour l’emploi. Il ne s’agit donc pas d’une grève sectorielle des agents du TEC mais d'une action pour laquelle les organisations syndicales ont déposé un préavis couvrant les agents qui y participeront.

La circulation des bus TEC est perturbée ce lundi en raison de la manifestation en front commun syndical FGTB-CSC à Namur contre la réforme des Aides à la promotion de l'emploi (APE).

"Il y a une heure que j'attends", a déclaré une voyageuse à La Louvière dans le RTL info 13h. "Je suis venue en bus, le chauffeur m'a dit: 'A 10h, je serai là', mais il n'est pas venu, et là j'attends le suivant".

Les lignes de bus sont impactées dans des proportions diverses. Dans la matinée, les réseaux de Liège-Verviers et de la province de Hainaut étaient les plus touchés. Sur le réseau de Liège-Verviers, environ 46% des services sont assurés, en moyenne. Le taux de circulation des bus est toutefois très bas à Eupen (10%), Jemeppe (16%), Rocourt (25%) et Oreye (38%). A Verviers, il est de 94%.

Le réseau hennuyer connaît également d'importantes perturbations. Seuls 20% des services sont assurés dans le Centre, 25% dans le Borinage et 30% à Mons. Dans le Hainaut occidental, 70% des bus devraient circuler. A Charleroi, les dépôts d'Anderlues (35%), de Jumet (40%) et de Nalinnes (50%) sont les plus affectés, avec au maximum la moitié des services assurés. Dans le Brabant wallon, beaucoup moins concerné, seul le dépôt de Baulers est perturbé.

Sur le réseau Namur-Luxembourg, le taux de circulation atteint également plus de 90%. "Il est probable que la situation évolue", avertit le TEC, qui recommande aux usagers de consulter son site web pour une mise à jour régulière des perturbations. Les agents du TEC qui participent à la manifestation sont couverts par le préavis déposé par la FGTB et la CSC.

Pour les dernières infos: INFO TEC

Quelque 5.000 personnes, selon la police, étaient ce lundi dans les rues de Namur pour protester contre la réforme des Aides à la promotion de l'emploi (APE).

Vos commentaires