En ce moment
 
 

De la cocaïne envoyée par tonnes en Belgique: voici pourquoi notre pays est si convoité

De la cocaïne envoyée par tonnes en Belgique: voici pourquoi notre pays est si convoité
 

Cette semaine encore, plusieurs tonnes de cocaïne à destination de la Belgique ont été découvertes au Pérou. Comment expliquer que la Belgique soit un pays tant convoité par les trafiquants? Eléments de réponse avec Nathanaël Pauly et Gaëtan Lillon.

Un important coup de filet a été réalisé par la police péruvienne: des tonnes de cocaïne ont été découvertes. Les trafiquants l'avaient dissimulée dans des sacs de charbon. La drogue devait entrer en Belgique par bateau : "Nous sommes un petit pays, dans lequel il est facile d'entrer et de sortir, a expliqué Brice De Ruyver, coordinateur de la cellule générale de Politique Drogues, au micro de notre journaliste Nathanaël Pauly. Je ne dis pas que cette drogue était destinée au marché belge, c'était le cas d'une petite partie seulement".



Les groupes criminels cherchent des endroits comme le port d'Anvers!

La cocaïne devait arriver chez nous via le port d'Anvers. "C'est ce qu'on appelle un port ouvert, très difficile à sécuriser, on constate cela dans tous les trafics illicites, poursuit Brice De Ruyver. Les groupes criminels cherchent un tel endroit".



La Belgique n'est pas une plaque tournante, mais bien un pays de transit

Lorsque la drogue parvient en Belgique, elle est en général acheminée vers les Pays-Bas par les trafiquants. C'est bien là qu'est située la plaque tournante du trafic européen. La Belgique est en réalité un pays de transit.

De plus, suite au renforcement des mesures de répression aux Pays-Bas, la production augmente chez nous. "Depuis des années, les plantations de cannabis et les laboratoires de drogues synthétiques augmentent en nombre à cause de la pression croissante exercée par les autorités hollandaises", relève également le coordinateur.


 

Vos commentaires