En ce moment
 
 

De plus en plus de Belges abandonnent leur voiture au profit du vélo: mais combien cela coûte?

De plus en plus de Belges abandonnent leur voiture au profit du vélo: mais combien cela coûte?
©Belga

Avec la "vélomania" actuelle, nous nous sommes intéressés au coût des vélos. Non pas des vélos de courses, qui animent l'actualité sportive depuis quelques jours sur le Tour de France, mais des vélos que de plus en plus de Belges choisissent pour se déplacer quotidiennement.

En un an et demi, les vélocistes ont vu leur clientèle changer et augmenter. De plus en plus de Belges abandonnent leur voiture au profit du vélo pour se rendre au travail, ou pour aller chercher les enfants à l'école. Pour certains par écologie pour d'autres par économie.

Selon le Gracq (le Groupe de Recherche et d’Action des Cyclistes Quotidiens), les coûts qui entourent le vélo sont 22 fois moins chers que ceux d'une voiture. Pour un ménage c'est 6.600€ par an pour une voiture contre 300€ par an pour un vélo.

Mais quand on achète un vélo, il faut tout prévoir: le casque, l'antivol, l'assurance et l'entretien. Sans compter les accessoires.

Voici quelques prix:

Les vélos: de 150 (prix bas de gamme des grandes surfaces) à jusqu'à 5000 voire 10.000 euros pour certains modèles de vélos cargos électriques

Le casque: de 10 € (prix bas de gamme des grandes surfaces) à 400€ (prix moyen pour bonne qualité autour de 60€)

L'antivol: de 20 (prix bas de gamme des grandes surfaces) à 150 euros (prix moyen pour bonne qualité autour de 50 €)

Les rétroviseurs: de 20 à 40 €


S'ajoute à cela les sacoches, les vêtements et tous les accessoires comme la sonnette, la gourde ou le support smartphone.

Et un vélo, c'est comme une voiture, ça doit passer à la révision... Dans les deux cas, il faut sortir son porte-monnaie.

"Si vous apportez un vélo, qui est régulièrement entretenu et pour lequel, on va avoir un travail avec éventuellement un remplacement de plaquettes de freins. Par an, on peut compter entre 60 et 70 euros pour une révision. Si vous arrivez avec des pneus usés, une chambre à air crevée… On aura beaucoup plus de travail", explique Isabelle Parmentier, gérante d’un magasin de vélo bruxellois et vice-présidente du groupement Tractio.

Après avoir acheté votre vélo et vos accessoires, vous pouvez assurer le tout. Comptez 70€ en moyenne par an. Mais ce n'est pas une obligation. "Il est toujours recommandé d’avoir une assurance RC familiale, mais il n’y a pas la nécessité d’avoir une assurance véhicule pour tout ce qui est vélo et vélo avec assistance électrique (jusqu’à 25km/h). Certains font le choix de couvrir leur vélo quand on va dans des prix plus importants. Une assurance vol ou dégâts peut être intéressante", conclut Florine Cuignet, chargée de politique bruxellois à l'ASBL Gracq jointe par notre journaliste Camille Mathoulin.

Vos commentaires