En ce moment
 
 

De plus en plus de conducteurs roulent sans assurance: que risquent-ils ?

100.000, c'est le nombre estimé de personnes qui roulent sans assurance. Ce nombre serait en train d'augmenter. C'est le constat dressé par la zone de police boraine.

Les chiffres relevés entre janvier et juillet 2019 interpellent Bertrand Caroy, responsable du service circulation routière de la zone de police boraine: "On a dénombré plus de défauts d'assurance que l'année dernière. En 2018, on avait 157 défauts d'assurance. En 2019, nous en avons 268 pour la même période. Plus de 100 défauts d'assurance supplémentaires, ce qui est beaucoup trop." 

Les contrevenants avancent des raisons financières pour justifier l’absence de carte verte. "On a toutes sortes d'excuses chaque fois qu'on arrête un conducteur en défaut d'assurance. Il allait payer, il avait des problèmes financiers, il venait de perdre son travail... Je veux bien écouter mais je ne peux pas accepter les excuses données et qui ne sont pas correctes. Quand on roule avec un véhicule, il faut absolument être assuré ou alors on ne roule pas avec le véhicule."

Des milliers d'euros à rembourser en cas d'accident

Si vous êtes contrôlé en défaut d'assurance, votre véhicule sera alors saisi. Et ne peut être remis en circulation qu’après régularisation de l’assurance. Sans oublier une amende. Les montants à payer peuvent vite monter en flèche en cas d’accident. Wauthier Robyns, porte-parole d'Assuralia – l'union professionnelle des entreprises d'assurances, précise : "Les victimes seront indemnisés en tout état de cause, par un fonds alimenté par l'ensemble des assurés. Il va falloir rembourse. En sachant qu'un accident moyen avec un blessé, ça représente 17.000 euros, ça peut monter à des dizaines de milliers d'euros à rembourser."

En Belgique, entre 7.000 et 8.000 accidents impliquent un conducteur non-assuré, chaque année. C’est presque une vingtaine par jour, même si la tendance est à la baisse, selon Assuralia. L’estimation de véhicules non-assurés en circulation reste quant à elle stable. "Les estimations belges partent du taux de fréquence qu'on connait sur l'ensemble des automobilistes. Cela nous amène à penser qu'il y a 60.000 à 100.000 véhicules qui roulent sans assurance en Belgique. C'est moins de 2% du parc automobile." 

En comparaison, un état comme la Californie aux Etats-Unis compte 20% de véhicules non-assurés sur ses routes. 

Vos commentaires