En ce moment
 

Les règles concernant le tri des déchets plastiques vont changer: voici ce que vous allez devoir séparer

Les règles concernant le tri des déchets plastiques vont changer: voici ce que vous allez devoir séparer

Le Parlement de Wallonie a adopté ce mercredi le plan wallon des déchets ressources, porté par le ministre wallon de l'environnement Carlo Di Antonio. La majorité a voté en faveur du texte, le PS et Ecolo se sont abstenus. Le plan avait déjà été approuvé par le gouvernement régional le 22 mars dernier.

Chaque année, la Wallonie produit 15 millions de tonnes de déchets, dont 2 millions en provenance des ménages.

Ce plan prévoit 157 mesures visant à mieux réduire, réutiliser, trier, recycler et valoriser les déchets. 


Des déchets triés en 15 catégories différentes

Parmi ces mesures, 4 impliquent directement les citoyens. Les recyparcs vont être étendus et rénovés. Les déchets déposés seront triés en 15 catégories différentes contre 7 aujourd'hui.

Les horaires seront également élargis, il faudra s'attendre à une ouverture le dimanche ou en soirée.

La séparation des déchets organiques des ordures ménagères sera obligatoire. La tarification au poids sera obligatoire partout. Les sacs PMC deviendront P+MC, tous les plastiques y seront admis.


"Alléger sa poubelle d'ordures ménagères est une très bonne chose"

Objectif : réduire de 15% les déchets incinérés chaque année. Ces mesures peuvent paraître contraignantes, mais sont forcément positives, comme l'indique Fatima Boudjaoui, porte parole de Fost Plus, jointe par Guillaume Fraikin pour Bel RTL: 

"Le fait d'alléger sa poubelle d'ordures ménagères est une très bonne chose pour les citoyens. D'une part, d'un point de vue environnemental, c'est un bon geste pour l'environnement car ces déchets qui vont être triés vont ensuite être recyclés et donc utilisés pour fabriquer de nouveaux emballages. Mais également d'un point de vue économique car ça permet d'alléger la facture dédiée aux déchets".

Le plan wallon des déchets ressources comprend également un accord-cadre avec les entreprises de l'alimentation pour des emballages plus écologiques, le développement du réseau de "repair-cafés", de nouvelles filières de recyclage du plastique, bois, des matelas et des piles, le démontage des véhicules hors d'usage ou encore le renforcement du tri des déchets, de nouveaux objets. 

Vos commentaires