En ce moment
 
 

Depuis une semaine, ce carrossier reçoit des véhicules défoncés par des sangliers, cerfs, etc. : "C'est l'ouverture de la chasse" (vidéo)

Si vous circulez en voiture dans les Ardennes, faites attention. Avec l'ouverture de la chasse, la traversée du gibier sur les routes peut parfois s'avérer dangereuse. L'an dernier, en Gaume, un accident sur quatre était dû à ce type de rencontre sur la route.

Nos reporters Julien Crête et Ghislain Federspiel se sont rendus chez un carrossier de Bastogne. En une semaine, cinq voitures y ont été déposés pour réparation en raison de l'ouverture de la chasse et des traversées de route de gibier. "Ici, c'est un choc avec un sanglier, décrit Pierre Adam, carrossier. On entre en période de chasse et on commence à avoir de plus en plus d'accidents et surtout des chocs à l'avant des véhicules". 


Le gibier peut passer à travers le pare-brise

Parfois, les situations sont particulièrement dangereuses. "Ici, on a un accident qui s'est passé dans le bas du véhicule, poursuit Pierre Adam. De temps en temps, on a des cervidés qui sautent du bois, écrasent le pare-brise du véhicule et passent à l'intérieur, ce qui peut avoir de lourdes conséquences sur les passagers".


Les animaux ont peur

L'ouverture de la chasse augmente le risque d'accidents dans certaines zones. En cause: des animaux inquiets qui ne maîtrisent plus leur trajectoire. L'an dernier, sur la zone de police, 160 accidents concernant du gibier ont été enregistrés, soit un accident sur quatre.

Quelques conseils de prudence sont à respecter

"Le premier conseil est connu: c'est porter la ceinture de sécurité devant et derrière, explique rappelle Jean-Yves Schul, chef de corps de la zone de police "Gaume". Le deuxième conseil, c'est de lever le pied à l'approche des zones boisées. Ensuite, préparez-vous psychologiquement à rencontrer du gibier. Si vous en rencontrez, freinez sans donner des coups de volant sinon vous vous retrouvez dans l'accotement".

De façon générale, les risques sont plus importants en début de matinée et en fin de journée. Un autre facteur à prendre en compte.

 

Vos commentaires