En ce moment
 
 

Des électro-stimulateurs pour un corps de rêve sans effort: "C’est bien beau, mais ça marche qu’à la télé!"

Vous en avez déjà certainement entendu parler, c’est le genre d’appareil qui peut faire rêver : des électro-stimulateurs promettent de nous donner une silhouette de rêve sans le moindre effort. Mais sont-ils réellement efficaces et surtout, sans danger ? C’est l’enquête RTLinfo conso de cette semaine, signée Simon François et Bruno Spaak.

La musculation, c’est comme le chocolat : chacun sa recette pour façonner les plus belles tablettes. Il y a les partisans du "tout électrique" et les adeptes de la méthode naturelle. Et vous? Qu’est-ce qui vous motive à travailler vos abdominaux ?


"Le sport c’est pas juste une question d’esthétique"

"J’ai eu des problèmes de dos, je veux améliorer mes muscles", répond la cliente d’une salle de sport. "C'est sûr que ça nous motive quand on voit le travail et que ça paye. Mais je pense que le sport c’est pas juste une question d’esthétique", dit une autre dame en train de courir sur un tapis de course. "C’est pour se sentir bien", pense aussi un autre client. "Si c’est bien dessiné, tant mieux, mais c’est pas une obligation".

 Sans-titre-10
"On peut rester sans rien faire"

Télécommande à la main, Yann travaille sa ceinture abdominale. L’appareil envoie un flux électrique directement dans ses muscles. "Ca fonctionne avec des contractions musculaires qui vont être provoquées avec le flux électrique des appareils", explique Quentin Hoslet, un vendeur. "L’avantage est qu’on peut rester sans rien faire mais quand même avoir une activité grâce à ces contractions."


Des résultats différents suivant les prix

Ce type de machine coûte entre 50 et 1.200 euros. Forcément, suivant le prix, ils ne promettent pas tous le même résultat. Dans le magasin où nous nous sommes rendus, on distingue deux catégories : les ceintures et les électrodes.

"L’effet recherché avec la ceinture sera plus un effet esthétique ou de relaxation", précise Quentin Hoslet. "Avec les électrodes, l’effet sera plus axé sur le sport, pour l’entraînement, pour s’améliorer encore."


Un corps d'Apollon, ça se mérite!

Dans un autre établissement, une salle de sport, la philosophie est toute autre. Les abdominaux sont travaillés sans artifices, à la dure. Un corps d’Apollon, ça se mérite.

Sans-titre-7
"C’est du travail !", pense Junior Kemadjou, coach sportif. "C’est du cardio, c’est des abdos, c’est un travail cardio-vasculaire… C’est que comme ça qu’on peut arriver à quelque chose, on ne peut pas rester à la maison, avec son petit appareil sous les bras et croire qu’en trois mois on va avoir une carrure comme moi, c’est bien beau, mais ça marche qu’à la télé !"



"Ca ne changera rien à la graisse sous cutanée"

L’électrostimulation est utilisée en médecine sportive pour tonifier une partie du corps souvent après une blessure ou pour échauffer un muscle avant un exercice. Mais est-ce utile pour se façonner des tablettes de chocolat ? Pas sûr ! C’est l’avis de l’expert.

Sans-titre-9
"On peut faire de l’électrostimulation autant qu’on veut, ça ne changera rien, jamais rien au niveau de la couche de graisse sous cutanée" souligne Charles Chapelle, médecin du sport. "Deuxièmement, il est impossible, avec un appareil d’électrostimulation, d’obtenir une hypertrophie musculaire sérieuse comme celle qui est marquée ou vendue dans les publicités qu’on peut voir tous les jours."


Déchirure musculaire possible

Attention, ces appareils ne sont pas sans danger. "J’entends une fois par an ou je vois un patient se présenter après une séance d’électrostimulation intense avec une déchirure musculaire vraie."

A la clé, six à douze semaines de rééducation. Ces appareils ne sont pas à mettre autour de toutes les tailles, donc ! Ces ceintures ont une utilité très spécifique. La technologie évolue mais pour l’instant, il faut toujours souffrir pour être beau.  

Vos commentaires